graphiste imprimeur copy

Impression | Web (boucherie en ligne) | Gobelet

logo slogan new

logo slogan new

graphiste imprimeur copy

Impression | Web (boucherie en ligne) | Gobelet

lundi, 25 mai 2020 22:00

David Salque-Pradier dans le fauteuil de maire de Tence

David Salque-Pradier|Michel Pabiou, doyen, a présidé cette séance||Michel Pabiou a ceint David Salque-Pradier de l'écharpe tricolore||Noël Bouly, Hélène Lionnet, David Salque-Pradier, Marie-Jo Digonnet, Michel Pabiou|| David Salque-Pradier|Michel Pabiou, doyen, a présidé cette séance||Michel Pabiou a ceint David Salque-Pradier de l'écharpe tricolore||Noël Bouly, Hélène Lionnet, David Salque-Pradier, Marie-Jo Digonnet, Michel Pabiou|| |||||||

Lundi soir, la salle Maria-Bonnet de Tence servait de cadre contraint par la nécessité de respecter les consignes sanitaires à la première séance du nouveau conseil municipal.

Sans surprise, David Salque-Pradier, seul candidat, a été élu comme premier magistrat de la commune du Haut-Lignon. Quatre adjoints vont former la garde rapprochée. Il s'agit de Noël Bouly 1er adjoint, Hélène Lionnet 2e, Michel Pabiou 3e, Marie-Jo Digonnet 4e. Des conseillers délégués pourront étoffer le staff ultérieurement.

Brigitte Renaud, maire sortante, a ouvert la séance et lu son discours de fin de mandat. Celle qui n'a pas eu les faveurs de la majorité des votants le 15 mars, n'a pas caché transmettre son écharpe "avec beaucoup de regrets". Elle assumera ses fonctions de conseillère municipale de la minorité, "je ne mènerai pas la politique de la chaise vide".


Brigitte Renaud la tête haute

Celle qui est aussi conseillère départementale continuera à œuvrer pour l'avenir de Tence. "Je peux quitter mes responsabilité de maire la tête haute, j'ai travaillé pour améliorer le cadre de vie, mené des investissements nécessaires à son développement, et laisse une commune aux finances saines."

S'adressant au conseil dans son ensemble, Brigitte Renaud a assuré : "vous pourrez compter sur ma fidélité à notre commune et ses habitants, ma collaboration sera constructive. Je vous ferai part de mes désaccords mais je ne compte pas m'inscrire dans une opposition de principe." Elle a souhaité à son successeur de "s'épanouir dans cette fonction", autant qu'elle même a pu y trouver "un véritable plaisir".


Ambition, modernisme, progrès social

David Salque-Pradier a pris la parole pour ouvrir une "nouvelle page dans la vie communale qui va demander beaucoup de travail et d'efforts dans un contexte sanitaire et économique d'une exceptionnelle gravité."

Trois mots pour définir sa démarche, "ambition, modernisme, progrès social", avec le bémol incontournable des "contraintes financières". Il a ciblé la nécessité d'une "nouvelle organisation plus maîtrisée, plus efficace de nos services", et aussi de davantage de "coopération avec nos collègues de la communauté de communes".

Travailler pour le mieux vivre ensemble

Le nouvel édile a assuré avoir entendu "le besoin des administrés d'être écoutés" et leur demande de "stopper tous clivages politiques idiots et stériles".

Invitant à ce que chacun apporte sa pierre à l'édifice, David Salque-Pradier a lancé : "que nos différences soient une force, que chacun mesure sa responsabilité d'élu local et que nos discussions soient constructives." Il mettra toute son énergie à faire progresser Tence vers "la reconnaissance, l'essor et le mieux vivre ensemble."

Dernière modification le lundi, 25 mai 2020 23:05

Partager sur :