samedi, 18 mai 2019 04:30

Tence : l'hôtel de la Poste s'est transformé et capte une nouvelle clientèle

|Au début des travaux en 2017|Après les travaux en 2019||||||| |Au début des travaux en 2017|Après les travaux en 2019||||||| |||||||||

L'hôtel-restaurant de la Poste de Tence, tenu depuis vingt ans par Béatrice et Hervé Vial, a doublé son chiffre d'affaires de la partie hôtel depuis trois ans suite à l'aménagement de nouvelles chambres, d'une piscine et de services de détente.

L'hôtel-restaurant de la Poste à Tence ne désemplit pas. En 2018, Hervé et Béatrice Vial ont servi 28 000 repas, soit une moyenne de 100 couverts par jour. Et ils ont hébergé 4 700 personnes, une moyenne de 16 par jour.

Cela correspond à un renouvellement de l'offre d'hébergement avec l'aménagement de quatre chambres avec balcons en juillet 2018 pour 13 lits supplémentaires, dans une grange dont ils n'ont gardé que les murs et la charpente.

A cela s'ajoute l'ouverture de l'espace détente, composé d'une salle de sport, d'une piscine chauffée à 27° C, d'un jacuzzi, d'un spa à 35° C, et d'un sauna. La piscine de 4x8 m, et de 1,05 à 1,35 m de profondeur, a été construite sous une verrière chauffée dans le parc de l'hôtel-restaurant.

Depuis 20 ans à la tête de l'hôtel-restaurant

Et en cette année 2019, cela fait vingt ans que le couple de restaurateurs, installés en gérance à Saint-Priest-en-Jarez, a posé ses valises dans le Haut-Lignon, à la campagne. Ils ont d'ailleurs accueilli leurs premiers clients le 18 mai 1999, un jour de semaine. "On avait eu 13 clients. On avait rapidement enchaîné avec notre premier gros week-end avec la foire de Pentecôte. La famille et les copains étaient venus nous prêter main forte", se souvient Béatrice Vial.

Aujourd'hui cependant, une difficulté subsiste : trouver le personnel qui accompagne ce développement. Comme dans beaucoup d'affaires de ce secteur d'activité, des emplois restent à pourvoir.

Dernière modification le jeudi, 06 juin 2019 23:51
Connectez-vous pour commenter