partenaire ibiz

Agence de communication & imprimerie en ligne

Logo la Commère 43

partenaire ibiz

Agence de communication & imprimerie en ligne

vendredi, 05 avril 2019 23:48

Tence : une page va se tourner à la librairie La Boîte à Soleils

Olivier et Chantal Gruyer|||| Olivier et Chantal Gruyer|||| ||||

Après 34 ans au milieu des livres de la Boîte à Soleils, Chantal et Olivier Gruyer ont vendu leur librairie de Tence pour profiter de la retraite. Une libraire lyonnaise va leur succéder début mai.

Chantal et Olivier Gruyer invitent leurs clients samedi 13 avril pour fêter « La fin de la première saison » de leur librairie La Boîte à Soleils. Vous découvrirez à partir de 11 heures deux expositions : les œuvres nouvelles de Gaëlle Boissonnard qui les a accompagnés à chaque grand événement depuis son premier accrochage en 1993 ; et les tableaux de Jean-Pierre Petit, peintre disparu en début d'année que la librairie avait accueilli en 2016. Un hommage lui sera rendu dans l'après-midi par Pierre Présumey, auteur, et Luc Olivier, éditeur. Le tout accompagné de musique de nombreux artistes et amis à l'instar de Marianne, Corinne ou encore Stéphane... Les deux expositions sont visibles jusqu'au mardi 23 avril.

La librairie La Boîte à Soleils a été créée à Tence, il y a 34 ans, et ouvrira une nouvelle page le 2 mai, avec de nouveaux libraires.

Ils créent leur emploi autour du livre

Chantal et Olivier Gruyer seront restés libraires indépendants pendant 34 années à Tence. Ce jeune couple de Parisiens avait choisi le Haut-Lignon pour s'enraciner à la campagne. En 1979, les étudiants quittent Paris et achètent une vieille ferme. La maison de vacances deviendra leur résidence principale.

Chantal était artisan tisserand, Olivier multipliait les expériences. Pourtant, il a une certitude, le métier qui les fera vivre devra tourner autour du livre. Pourquoi pas une librairie ?

La parfumerie devient une librairie en 1985

En 1985, le couple rachète un magasin de parfumerie, cadeaux, encadrement, au numéro 5 de la rue de Saint-Agrève à Tence. Olivier y a été salarié durant une année avant que les propriétaires passent le témoin. Le joli nom de la boutique est conservé, mais se transforme en une librairie.

Une librairie dans une commune de 3 000 habitants, c’était déjà osé à l'époque. Aujourd'hui, c'est carrément gonflé...

Dernière modification le samedi, 06 avril 2019 07:59
Connectez-vous pour commenter