graphiste imprimeur

graphiste | imprimerie en ligne | site web

Logo la Commère 43

graphiste imprimeur

graphiste | imprimerie en ligne | site web

mardi, 19 novembre 2019 17:29

Course-poursuite sur la RN88 : des armes et des munitions jetées depuis le véhicule volé

Mardi, les gendarmes sont revenus sur le viaduc dans le cadre de l'enquête|| Mardi, les gendarmes sont revenus sur le viaduc dans le cadre de l'enquête|| ||

Le parquet du Puy-en-Velay livre davantage d'informations mardi après-midi autour de la course-poursuite qui s'est déroulée lundi sur la RN88 entre Bessamorel et Firminy.

Deux enquêtes ont été ouvertes suite à la course poursuite qui s'est déroulée lundi soir sur la RN88 en direction de Saint-Etienne, entre un véhicule Citroën "C4" et les militaires de la gendarmerie nationale.

Un véhicule volé repéré au Puy par la police municipale

Le véhicule en question avait été dérobé à Firminy vendredi 15 novembre, soit trois jours avant les faits. Il a été identifié par un policier municipal à la sortie du Puy-en-Velay. Il était peu après 17 h 30.

Les gendarmes de la brigade de Saint-Julien-Chapteuil ont tenté d'intercepter le véhicule arrêté par la file de travaux. Les malfaiteurs ont alors forcé le contrôle à 17 h 50 en empruntant la bande d'arrêt d'urgence.

Deux coups de feu tirés

Les gendarmes du PSIG d'Yssingeaux stationnés de l'autre côté du viaduc ont tenté d'arrêter le véhicule des mis en cause quelques instants après en faisant usage de leur arme à feu "à deux reprises". Une enquête spécifique sur l'usage d'arme par un militaire a été confiée à la section de recherches de Clermont-Ferrand.

Comme nous vous l'indiquions mardi matin, le véhicule Citroën "C4" a poursuivi sa route à vive allure, malgré un pneu crevé, jusqu'à Firminy. Ville que la voiture atteint à 18 h 11 très précisément.

Ce mardi soir, le parquet du Puy révèle que "des armes et munitions ont été jetées en-dehors du véhicule au cours du périple. Elles sont en cours d'investigations".

Les occupants ont abandonné le véhicule à Firminy et n'ont pas encore été identifiés.

Les qualifications de l'enquête judiciaire

Le conducteur, qui avait déjà foncé volontairement sur les gendarmes sans les toucher, a percuté délibérément trois véhicules de gendarmerie lors de la course poursuite.

L'enquête judiciaire se poursuit en flagrance, confiée à la brigade de recherches d'Yssingeaux, sous les qualifications notamment de recel de vol, tentative d'homicide sur personne dépositaire, dégradations aggravées et mise en danger délibérée de la vie d'autrui.

Dernière modification le mardi, 19 novembre 2019 17:38
Connectez-vous pour commenter