dimanche, 31 mars 2019 11:00

Aurec-sur-Loire : un écobuage à l'origine de l'incendie de 15 hectares de bois

|| || ||

Samedi, trois gros feux de végétation ont mobilisé plus de 200 pompiers. A Aurec-sur-Loire et Thoras, des écobuages mal maîtrisés sont à l’origine des incendies.

On est à peine sorti de l’hiver mais force est de constater que la végétation est sèche. Et quand la main de l’homme, imprudente, joue avec le feu, cela entraîne des conséquences désastreuses pour les forêts, la flore et la faune qui y vit.

Au total, samedi, 35 hectares sont partis en fumée : 2 hectares à Thoras où un particulier tentait de faire brûler les broussailles dans un vieux bois. Le vent a poussé les flammes vers une plantation de jeunes pins.

A Vieille-Brioude, 101 pompiers de Haute-Loire et 6 du Cantal ont combattu un feu de forêt qui a détruit 20 hectares. L’origine est indéterminée.

Et à Aurec-sur-Loire, entre 12 et 15 hectares ont disparu en quelques heures, mobilisant jusqu’à 80 pompiers et 15 engins.

Signalé à 18 h 45, le feu a avancé jusqu’au territoire de Saint-Maurice-de-Gourgois avant que les pompiers ne parviennent à le maîtriser. Quatre maisons avaient été protégées, le feu s’avançant dangereusement vers elles. Vers 3 heures, le dispositif a pu être levé, deux moyens restaient sur place en surveillance.

L’origine est liée à un écobuage. Un particulier brûlait des végétaux avec un chalumeau. En quelques secondes, le vent et une étincelle ont porté le feu jusqu’à la forêt voisine.

Comme à Thoras, le particulier devait être verbalisé.

Mêmes soucis rencontrés en Ardèche du côté de Lamastre et Devesset.

Dernière modification le dimanche, 31 mars 2019 11:59
Connectez-vous pour commenter