Logo la Commère 43

Sorties loisirs

mardi, 15 mai 2018 21:51

La justice adresse un carton rouge à l'arbitre de foot du match La Séauve-Monistrol

Photo d'illustration.|| Photo d'illustration.|| ||
Bati Group 43 article

Le match La Séauve-Monistrol était au menu du tribunal correctionnel du Puy-en-Velay mardi matin, qui a condamné l'arbitre de la rencontre à de la prison ferme.

Pour donner une image qui colle au ballon rond et à l'homme en noir, on pourrait dire que la justice a adressé un carton rouge à l'arbitre de foot du match La Séauve-Monistrol qui s'est joué le dimanche 26 novembre. Au cours d'une fin de match tendue, l'arbitre âgé de 24 ans avait accusé un supporter de lui avoir porté au moins un coup. Mais l'enquête des gendarmes, appelés à intervenir au stade de La Séauve-sur-Semène, a démontré que l'arbitre s'était dirigé, à l'issue du match, vers un supporter monistrolien, devant leurs yeux, pour lui porter un coup de pied. Le supporter visé avait porté plainte.

A l'issue du match, l'arbitre s'était présenté aux urgences du Puy-en-Velay où il avait été hospitalisé plusieurs jours.

L'arbitre absent à l'audience

Mardi matin, l'arbitre ne s'est pas présenté à la barre du tribunal. Il n'était pas non plus défendu par un avocat. L'affaire a donc été jugée en son absence. Le tribunal a condamné l'arbitre à 4 mois de prison ferme (dont un mois lié à la révocation d'un sursis pour une précédente affaire de violences).

Quant au supporter accusé de coups, également joueur de Monistrol, le tribunal l'a relaxé.

Le capitaine de Monistrol suspendu 15 mois

"On sort indemnes de cette affaire", respire François Inglese, le président de l'USM, qui était mardi soir à Clermont pour une autre affaire liée à ce match. Le club avait décidé de faire appel devant la Ligue de football de la suspension pour 15 mois du capitaine de l'équipe réserve. En première instance, le 15 avril, la commission de discipline du District de la Haute-Loire avait décidé une suspension de 15 mois. Le joueur aurait secoué le délégué du match. La décision sera rendue mercredi. "On a bon espoir que ce soit annulé. On espère qu'il sera blanchi", estime François Inglese. Le club de l'USM a également été condamné à une amende de 500 euros ferme et 500 euros avec sursis.

Dernière modification le mardi, 15 mai 2018 22:39

Articles associés