ibiz

Graphisteagence web & imprimerie en ligne

Logo la Commère 43

ibiz

Graphisteagence web & imprimerie en ligne

mercredi, 22 novembre 2017 20:06

Yssingeaux : le ras-le-bol de l'entreprise SDRTP après des vols à répétition sur un chantier

|| || ||

L'entreprise SDRTP, située à Montregard, a subi cinq vols de matériels, de batteries et de gasoil en l'espace de trois semaines sur le chantier de la Départementale 105, entre Yssingeaux et Montfaucon-en-Velay.

Quand cela va-t-il s'arrêter ? Chaque matin, les ouvriers du chantier de la Départementale 105, à la sortie d'Yssingeaux, se demandent s'ils ne vont pas enregistrer un nouveau vol.

Entre le 14 octobre et ce mardi 21 novembre, l'entreprise SDRTP a subi cinq vols en tous genres. Le 14 octobre, une palette de tuyaux en polyéthylène, soit 6 tuyaux de 6 mètres de long, ont disparu, ainsi qu'un rouleau de géotextile (un textile synthétique pour faciliter le drainage) de 3 mètres de large et 230 m de long. Montant du préjudice : 1 400 euros.

Le 28 octobre, un nouveau vol s'est produit sur le chantier. Cette fois-ci, les visiteurs nocturnes ont emporté quatre batteries sur une pelle de 30 tonnes et une chargeuse. Ils se sont aussi attaqués aux réservoirs de deux tractopelles et un camion, siphonnant 600 litres de gazole non routier.

Au cours du long week-end du 1er au 3 novembre, rebelote. Là encore, 500 litres sont siphonnés.

Lundi matin, les ouvriers du chantier ont encore constaté du vol dans plusieurs réservoirs. 300 litres auraient été dérobés. Dans la nuit de lundi à mardi, une cinquième tentative de siphonnage a réussi : quatre batteries et 300 litres de GNR ont été volés.

Des mesures prises pour éviter de nouveaux vols

Pour l'entreprise SDRTP, c'est le ras-le-bol. Des mesures ont été prises pour éviter au maximum les vols. Les camions sont collés pour réduire l'accès aux réservoirs. Les réservoirs sont remplis au minimum, juste de quoi faire la journée. Les rondes des gendarmes n'ont pas permis de prendre les voleurs en flagrant délit. "Des vols, il y a en a toujours eu sur les chantiers, et il y en aura sans doute toujours. Mais là, autant en si peu de temps, on sature", admet le chef de chantier.

Les automobilistes sont invités à garder un oeil sur le chantier

Les automobilistes de passage sont invités à prêter davantage attention à d'éventuelles présences inhabituelles ou suspectes sur le chantier, et à prévenir la gendarmerie.

Dernière modification le mercredi, 22 novembre 2017 20:42
Connectez-vous pour commenter