dimanche, 09 juillet 2017 14:41

Son et lumière de Saint-Germain-Laprade : un succès qui ne se dément pas !

On doit cette mise en lumière grandiose à des étudiants du département d’imagerie numérique de l’IUT du Puy.||||||| On doit cette mise en lumière grandiose à des étudiants du département d’imagerie numérique de l’IUT du Puy.||||||| Photo DR|||||||

Les deux représentations de "Miserere, 1219, un évêque assassiné à Saint-Germain" se sont jouées à guichets fermés vendredi et samedi à Saint-Germain-Laprade.

Il a fallu ouvrir des places supplémentaires pour ne pas décevoir le public venu en nombre assister, au cœur du bourg, sur le parvis de l’église du XIIe siècle, au sixième spectacle son et lumière, concocté avec maestria par l’association SLT St-Germain.

Un écrin magique pour une histoire tragique

Vingt-deux comédiens en lice, une cinquantaine de figurants, de somptueux décors nés de la magie de la projection en 3D sur la façade de l'église, un drame qui plonge au coeur de l'histoire locale, une météo complice, tous les ingrédients étaient réunis pour signer le succès de cette nouvelle création.

Le public a témoigné de son enthousiasme avec des salves d’applaudissements soutenues tout au long des 1h15 de cette épopée intitulée "Miserere, 1219, un évêque assassiné à Saint-Germain". Les acteurs ont servi un texte de Robert Merlot et travaillé sous la direction de Joëlle Carle et Jean-Paul Galisson.

Une équipe de bénévoles aux manettes

Un nouveau succès pour cette organisation qui totalise déjà plus de 15 000 spectateurs depuis le premier spectacle.

Toute l'équipe, organisateurs, comédiens, techniciens, figurants, costumières... et surtout le public, sont satisfaits de ce nouvel opus à mettre au crédit d'une association qui repose entièrement sur du bénévolat et les talents d'amateurs passionnés, devenus, grâce à l'expérience engrangée au fil des éditions, des pros du genre.

« Vivement le prochain ! » entendait-on fréquemment à l'issue de la représentation dans les rangs des spectateurs ravis.

Dernière modification le mercredi, 12 juillet 2017 17:36
Connectez-vous pour commenter