Logo la Commère 43

Sorties loisirs

vendredi, 21 avril 2017 19:40

Fay-sur-Lignon : une page se tourne pour le Café du commerce

|||||||| |||||||| ||||||||

Le Café du commerce est une institution à Fay-sur-Lignon. Dans quelques semaines, le bistrot va fermer... pour rouvrir quelques dizaines de mètres plus bas sous un nouveau nom.

Martine Gaillard-Semal et Jean-François Semal sont derrière le comptoir du Café du commerce depuis juillet 2002. Ils avaient à l'époque repris ce haut lieu populaire, nid de rencontres et de convivialité.

Un bistrot intact depuis 60 ans

L'histoire de ce bistrot se lit sur les murs et le plafond. Le café n'a pas bougé depuis soixante ans, il est resté dans son jus. On retrouve toujours la petite cahute vitrée qui fait office de bureau de tabac.

Les trophées du club de foot sont alignés sur les étagères. Les cartes postales habillent le plafond. Les meubles sont patinés. "Ah les tables, si elles pouvaient parler, elles en raconteraient des histoires. C'est ce qui fait le charme du lieu. Ces meubles, ils ont une âme", reconnaît Martine, ancien chauffeur de bus dans la région lyonnaise. Avec son mari, venu tout droit de Belgique, ils ont profité de la vente du Café du commerce pour changer de vie, à la campagne. "Mon beau-père était originaire de Saint-Agrève. Je venais en vacances depuis trente ans", indique la patronne, tombée amoureuse du Plateau.

Une transmission grâce à "SOS Villages" de TF1

L'heure de la retraite a aujourd'hui sonné pour le couple. Au moment de passer la main, ils ont déposé une annonce sur le site internet de TF1 à la page "SOS Villages". Plusieurs repreneurs potentiels se sont intéressés à l'affaire faynoise. C'est finalement un couple d'Angers, Cyril et Alexandra Cousseau, qui a acheté le fonds de commerce. La douceur angevine est venue s'installer au pays de la burle.

Le futur bar près de la fontaine

Ils vont reprendre l'activité et la déménager. Les nostalgiques retrouveront avec bonheur tout le mobilier si typique, y compris l'imposant comptoir pour y poser le coude.

Le futur estaminet se trouvera plus bas sur la place, près de la fontaine, anciennement chez la Rosine, fermé depuis 2001. La transmission est prévue pour la mi-mai.

Quant à Martine et Jean-François, ils ont prévu de rester à Fay. "On est trop bien ici."

Dernière modification le mardi, 25 avril 2017 09:00
Connectez-vous pour commenter