jeudi, 16 mars 2017 18:18

Les opposants au projet éolien des Vastres manifestent devant les maires

||||| ||||| |||||

Une quinzaine d'opposants au projet éolien des Vastres se sont rassemblés jeudi soir devant le siège de la communauté de communes Mézenc-Meygal à Saint-Julien-Chapteuil.

Riverains pour la plupart et directement concernés par le futur projet, ils ont réservé un comité d'accueil aux maires des communes de la nouvelle communauté de communes. A l'initiative de Philippe Delabre, maire de Saint-Front et président du Mézenc-Meygal, les promoteurs Quénéa Energies Renouvelables et BayWa r.e. France sont venus présenter leur projet aux maires.

Les manifestants, qui se sont positionnés sur le trottoir d'en face, avaient apporté des banderoles. On pouvait y lire "Les habitants disent non aux éoliennes" sur la plus grande. Sur une autre, il était inscrit "entente locale", "le dada du président", affirme une manifestante. Avant de rentrer en réunion, Philippe Delabre est venu à la rencontre de la délégation pour rappeler sa position.

Le dossier d'installation est toujours en cours d'instruction à la préfecture. Le projet prévoit l'implantation de 5 éoliennes sur le territoire des Vastres, à la frontière avec Fay-sur-Lignon et Saint-Clément.

"Ce n'est pas parce qu'on est anti-éoliennes qu'on est pro-nucléaire. Je rappelle que les éoliennes n'ont rien d'écolo. D'autres solutions existent comme la géothermie, la méthanisation ou encore le solaire pour fabriquer de l'énergie renouvelable", témoigne Marie, une habitante de Fay.

Dernière modification le jeudi, 16 mars 2017 18:29
Connectez-vous pour commenter