Gobelets ecocup

mercredi, 25 mai 2022 12:41

La mairie de Cussac-sur-Loire poursuit ses investissements sur le restaurant scolaire

|| || ||

Depuis son installation au printemps 2020, la nouvelle municipalité de Cussac-sur-Loire a engagé le restaurant scolaire dans une démarche de circuits courts. Deux ans plus tard, cette initiative porte ses fruits puisque la majeure partie des produits servis aux enfants sont issus de l’agriculture locale, et parfois labellisés en bio.

Aujourd’hui, la viande de bœuf consommée au restaurant scolaire provient de Saint-Vidal ou Polignac ; les œufs du Monastier-sur-Gazeille ; la viande d’agneau et de veau ainsi que les laitages (avec beurre et la crème fraîche) de Lantriac ; les pâtes fraîches de Polignac ; des légumes de Saugues et Lantriac tandis que les fruits sont achetés par l’intermédiaire d’un grossiste à Brives-Charensac ; les volailles de Polignac ; et la viande de porc de Saint-Paul-de-Tartas. L’approvisionnement en circuit-court parvient à dépasser 80 % du volume des produits préparés au restaurant scolaire (quand, rappelons-le, la Loi Egalim n’impose que 20 % de produits locaux).

Près de 21 000 euros d’investissement cet année

Parallèlement, le conseil municipal poursuit ses investissements pour maintenir un bon niveau d’équipements sur ce restaurant scolaire dans lequel sont servis, en moyenne, plus quatre-vingts repas chaque jour. L’année dernière, l’espace de rangement de la vaisselle dans la partie restaurant a été réaménagé et les façades du bâtiment ont été reprises. En 2020, des volets électriques ont été posés sur les fenêtres.

Cette année, 80 chaises ont été achetées auprès de l’entreprise PMA, basée au Puy-en-Velay. Ces chaises ont été livrées il y a quelques semaines et seront mises en service pour la rentrée de septembre. Elles représentent un investissement de 3840 euros hors taxes. Une subvention a été sollicitée auprès du programme Leader.

D’autres travaux seront réalisés cet été dans la partie cuisine du restaurant : les employés communaux reprendront les enduits des murs et du plafond ainsi que quelques fissures et un espace de vestiaires sera aménagé pour les agents.

Enfin, des équipements supplémentaires seront achetés pour faciliter la mise en œuvre de la démarche de circuits-courts : une chambre froide de 1400 litres, un four à vapeur, une banque en inox, une trancheuse à pain et une éplucheuse à légumes. L’investissement pour ce matériel s’élève à 17185,78 euros hors taxes.

Des subventions ont été sollicitées auprès du programme Leader du Pays du Velay ainsi qu’auprès de la Région Auvergne-Rhône-Alpes.

Partager sur :