logo slogan new

logo slogan new

mardi, 13 avril 2021 19:16

Inventaire des zones humides : 90 personnes mobilisées

|| || ||

Un inventaire des zones humides sur le bassin de la Loire a été lancé fin 2019 dans le cadre du Schéma d’aménagement et de gestion des eaux de la Loire amont présidé par Cécile Gallien et piloté par l’Etablissement public Loire.

Les zones humides (prairies humides, marais, tourbières…) assurent un rôle important pour la préservation de l’eau, en qualité et quantité : stockage et restitution d’eau, d’où une limitation de l’impact des inondations ou des sécheresses, épuration de l’eau…


Des contraintes et des richesses

Bien que pouvant présenter des contraintes pour l’exploitation agricole et forestière, elles peuvent également se révéler utiles, par exemple comme réserve de fourrage en période sèche.

Confié au bureau d’études CESAME, cet inventaire a permis de cartographier les zones humides de plus de 1 hectare sur les territoires dépourvus de cette connaissance et de les caractériser au regard de leur fonctionnement hydrologique, de leurs intérêts hydrauliques, biologiques, patrimoniaux et socio-économiques.


Les acteurs locaux associés

L’Etablissement public Loire a associé les acteurs locaux au début de la démarche au travers d’ateliers de concertation locale afin de les informer des tenants et aboutissants de l’inventaire, et de recueillir leurs connaissances sur la localisation de ces milieux, leur fonctionnement, les pratiques mises en œuvre et les contraintes associées, etc.

Un nouvelle série d’ateliers de concertation locale vient de se dérouler pour présenter l’état des connaissances sur les zones humides du bassin versant et réfléchir aux moyens de définir les priorités d’intervention et aux actions à engager ou à poursuivre pour préserver / restaurer les zones humides.


Sept rencontres

Sept rencontres à Costaros, Saint-Julien-Chapteuil, Polignac, Beauzac, Saint-Julien d’Ance, Beaune-sur-Arzon et Vorey-sur-Arzon ont permis d’associer près de quatre-vingt-dix personnes (représentants des mairies, des agriculteurs, des forestiers, des pêcheurs et des chasseurs notamment).

Cette série s’est clôturée le mardi 13 avril après-midi à Vorey-sur-Arzon avec un atelier qui a rassemblé des représentants des communes de Retournac, Chamalières, Vorey, Malrevers et des associations de pêche et de protection des milieux aquatiques de Retournac et Vorey.

Dernière modification le mardi, 13 avril 2021 19:23

Partager sur :