impression pas cher

iBiz® | Design | Web | Imprimerie en ligne

Enseignement supérieur catholique janvier 2021

logo slogan new

logo slogan new

impression pas cher

iBiz® | Design | Web | Imprimerie en ligne

jeudi, 14 janvier 2021 10:51

Christelle Pinchon, une nouvelle patronne pour les policiers au Puy-en-Velay

Christelle Pinchon succède à Eric Cluzeau|| Christelle Pinchon succède à Eric Cluzeau|| ||

Christelle Pinchon, 54 ans, vient de prendre ses fonctions de directrice départementale de la sécurité publique. Elle est la nouvelle patronne des 100 fonctionnaires de police du commissariat du Puy-en-Velay.

Christelle Pinchon, originaire du Nord, aura beaucoup voyagé au cours de sa carrière dans la moitié nord de la France. Avec cette nomination en Haute-Loire, elle va passer quelques années plus au sud.

Six communes en zone police

Commissaire divisionnaire depuis 2009, elle était à Paris ces dernières années à la direction centrale, dans un service d'audit des commissariats. Elle avait justement participé à l'audit mené au Puy après l'arrivée d'Eric Cluzeau, son prédécesseur. "Je serai bientôt aussi audité. Cela permet d'avoir une photographie de son territoire, d'analyser les points forts et les points faibles", indique la nouvelle directrice départementale de la sécurité publique, qui rayonne sur 6 communes du bassin ponot. A savoir Le Puy-en-Velay, Brives-Charensac, Chadrac, Espaly-Saint-Marcel, Vals-près-Le Puy et Aiguilhe.

Environ 100 fonctionnaires de police au Puy

Elle a pris ses fonctions le lundi 4 janvier et se retrouve à la tête d'un commissariat qui compte entre 100 et 110 fonctionnaires, répartis sur des missions de voie publique, d'investigations et de renseignement territorial. Un dernier domaine qu'elle connaît puisqu'elle travaillait pour les renseignements généraux avant 2008, avec différents postes en Bretagne et dans le Nord-Pas-de-Calais. A l'occasion de la réforme du renseignement, elle avait intégré la sécurité publique.

2200 infractions en zone police

"J'ai demandé de la présence sur le terrain pour tranquilliser la population et lutter contre les petits trafics qui empoisonnent le quotidien", indique le préfet Eric Etienne.

La police en Haute-Loire traite environ 2200 infractions chaque année. L'année 2020 a enregistré une baisse de l'ordre de 5 à 10 % de la délinquance globale.

Partager sur :