impression pas cher

iBiz® | Design | Web | Imprimerie en ligne

Enseignement supérieur catholique janvier 2021

logo slogan new

logo slogan new

impression pas cher

iBiz® | Design | Web | Imprimerie en ligne

mercredi, 25 novembre 2020 21:28

Puy-en-Velay l'Appart, un futur lieu d'accueil de jour pour les femmes battues

|Arlette Arnaud-Landau|||| |Arlette Arnaud-Landau|||| |||||

Le Centre d'information sur les droits des femmes et des familles (CIDFF) de Haute-Loire va ouvrir en 2021 un accueil de jour. Cet Appart (Accueil pour partager) se veut comme un refuge et un lieu d'écoute pour les femmes victimes de violences conjugales.

A la demande de la présidente et des salariées du CIDFF, on taira l'adresse et toute présentation extérieure de ce lieu, géré par l'association, afin d'empêcher les auteurs de violences de s'y rendre.

Au moins trois professionnelles à l'écoute

Cinq ans après l'Appart d'Yssingeaux, un concept similaire est développé au Puy-en-Velay. Le mardi matin et le jeudi après-midi, les femmes pourront être librement accueillies par une juriste, une conseillère en insertion professionnelle et une psychologue autour d'un café, d'une discussion et d'ateliers. Histoire de reprendre confiance en soi, de trouver une oreille attentive, de préparer son départ si l'on se sent prête.

La parole se libère

"C'est un outil précieux, une plus-value pour exercer notre mission", estime Cyrielle Vigne, juriste au CIDFF 43. Après trois féminicides en 2018 en Haute-Loire, le département est depuis épargné dans cette tragique rubrique. Mais les violences continuent dans l'intimité des maisons dorées.

"Peu de victimes portent plainte", rappelle Cyrielle Vigne qui note une nette amélioration "sur l'accueil des victimes par les forces de l'ordre. Ils sont formés". Elle ajoute : "On reçoit de plus en plus de femmes. Pendant le premier confinement, on a connu une hausse de 25 %. Aujourd'hui, on n'a pas forcément la même augmentation mais on constate une hausse dans l'intensité des violences, avec parfois des armes."

Partager sur :