ibiz

Graphisteagence web & imprimerie en ligne

Logo la Commère 43

ibiz

Graphisteagence web & imprimerie en ligne

mardi, 23 juillet 2019 10:14

Puy-en-Velay : deux requêtes des Animalistes 43 rejetées par la mairie

|| || ||

En mars dernier, le collectif Animalistes 43 avait formulé deux demandes argumentées lors d’un entretien d’une heure avec Michel Chapuis, le maire du Puy-en-Velay. La mairie vient de refuser les deux requêtes : refuser les cirques avec animaux et mettre en place une option de repas végétal une fois par semaine dans les cantines ponotes.

Selon le collectif, "ces demandes motivées par des raisons d’écologie, de santé et d’éthique semblaient retenir toute l’attention de M. Chapuis et la présentation de ces demandes au conseil municipal devait avoir son soutien. Or, nous avons eu la surprise et la déception de recevoir début juillet un courrier nous annonçant un refus pur et simple de ces deux requêtes. Nous aurions apprécié d’avoir au moins un geste, une alternative proposée afin d’avancer ensemble dans le bon sens".

362 villes en France contre les cirques avec animaux

"67 % des Français sont contre l’utilisation des animaux dans les cirques. De même, l’action du 24 novembre 2018 au Puy relayant la campagne nationale #CirqueSANSanimaux avait rencontré le soutien de très nombreux Ponots. Même si l’interdiction effective relève effectivement de la compétence de l’État, les mairies peuvent tout à fait se prononcer concernant l’accueil ou non de ces cirques dans leur ville. 362 villes en France ont déjà pris un arrêté municipal contre l’installation de cirques avec animaux."


Pas d'option de repas végétarien à la cantine

Concernant la possibilité de repas végétarien/végétalien en option un jour par semaine dans la restauration collective, "il s’agissait également pour le Puy de prendre une longueur d’avance concernant une mesure qui doit de toute manière être mise en place dès la rentrée 2019 suite à l’adoption de la loi sur les menus végétariens par l’Assemblée nationale en octobre 2018. La ville du Puy a affirmé son souhait de se concentrer sur les produits locaux et de qualité. Si nous comprenons ce choix, il est évident qu’un repas végétal optionnel par semaine n’irait pas à l’encontre de ce principe."

Les citoyens invités à se manifester auprès du maire

Il ressort de cette réponse du maire du Puy une préférence pour le statu quo et une constatation : les citoyens n’ont jusqu’à présent pas ou pas assez formulé de telles demandes. "Nous invitons donc toute personne en accord avec ces demandes et avec d’autres du même type, c’est-à-dire en faveur d’une plus grande compassion envers les animaux, mais aussi en faveur de mesures cruellement nécessaires pour une meilleure santé des citoyens ainsi que pour un impact réel sur la préservation de notre environnement, à se manifester auprès de la mairie du Puy ou de leur propre ville de résidence. Le rôle des élus étant de représenter et de faire valoir les droits et les intérêts des citoyens, il ne faut pas hésiter à faire entendre votre voix. Chaque message compte."

Dernière modification le mardi, 23 juillet 2019 12:21
Connectez-vous pour commenter