dimanche, 02 décembre 2018 22:23

Saint-Didier-en-Velay : une salle comble pour le Jeu des 1000 euros de France Inter

||||||||||||||||| ||||||||||||||||| |||||||||||||||||
Chambon Intermarché porc décembre 2018

Dimanche, la salle de cinéma de Saint-Didier-en-Velay était pleine pour le Jeu des 1 000 euros de France Inter. Quatre adultes et deux juniors ont tenté leur chance.

Le plus ancien des jeux radiophoniques français a posé ses valises dimanche à Saint-Didier-en-Velay pour le premier jour d'enregistrement de l'émission radiophonique. Lundi, Nicolas Stoufflet et son équipe seront à Allègre pour deux autres émissions à 18 heures au centre George-Sand.

1,35 million d'auditeurs

Ce jeu de culture générale, écouté chaque jour de 12 h 45 à 13 heures par 1,35 million de Français, dispose toujours d'adeptes et le cinéma était trop petit pour accueillir tout le monde.

Une trentaine de personnes se sont positionnées devant la scène pour la première sélection. Le plus rapide à chaque question pouvait ainsi rejoindre la scène en vue de la seconde étape de sélection. Au final, quatre adultes et deux enfants ont pu se présenter derrière le micro pour répondre aux questions de Nicolas Stoufflet, préalablement tirées au sort parmi des propositions d'auditeurs.

Deux adolescents de Saint-Didier pour la spéciale jeunes

Grégory Vial est venu tout spécialement de Saint-Martin-d'Heres. Employé au CROUS de Grenoble, il avait déjà joué en Isère en 2015. Il s'était arrêté au Banco. Il faisait équipe avec Françoise Doyen, de la Séauve-sur-Semène, ex-formatrice en soins infirmiers.

L'autre duo était composé de Dominique Pouly, de Saint-Genest-Malifaux, et de Christian Durand, informaticien dans le Rhône.

Chez les juniors, on retrouvait deux adolescents de Saint-Didier-en-Velay : Lou-Line Crozet, 12 ans, collégienne à Roger-Ruel, et Léo Fernandes, 17 ans ce lundi, en terminale au lycée Léonard-de-Vinci à Monistrol-sur-Loire.

Diffusion du 17 au 19 décembre

Les émissions seront diffusées les 17, 18 et 19 décembre à 12 h 45 sur France Inter.

En amont, de 12 h 30 à 12 h 45, les Carnets de campagne de Philippe Bertrand devraient logiquement évoquer "les solutions d'avenir à toutes les questions de vie, de consommation, de formation, de santé, de production, de culture ou d'habitat".

Dernière modification le dimanche, 02 décembre 2018 22:55