lundi, 08 octobre 2018 20:12

La Trésorerie de Vorey-sur-Arzon est sauvée

|| || ||

La Trésorerie de Vorey ne fermera pas. Cécile Gallien, maire, vient de recevoir un courrier en ce sens du ministre de l'Action et des Comptes publics.

« Après avoir entendu les interrogations et les craintes des différentes parties prenantes, et notamment les vôtres, j’ai décidé de ne pas fermer la trésorerie de Vorey ». Voici les mots figurant sur la lettre signée de Gérald Darmanin à l'attention de Cécile Gallien, maire de Vorey et conseillère départementale.

En 2017, les syndicats étaient montés au créneau concernant la suppression d'un poste de contrôleur au centre des finances publiques de Vorey-sur-Arzon. Les élus leur avaient emboîté le pas, défendant leur trésorerie, arguments à l'appui. L'Etat souhaitait alors supprimer un poste de contrôleur à la Trésorerie de Vorey-sur-Arzon, actuellement dotée de 2,8 équivalents temps plein (un inspecteur du Trésor, un contrôleur et un agent administratif).

Une motion de soutien du conseil municipal

Le conseil municipal de Vorey avait voté une motion de soutien pour les 2,8 équivalents temps plein "qui sont les moyens nécessaires afin de lui permettre d’assurer ses nombreux services d’Etat et de proximité en faveur des 11 communes, des particuliers, des entreprises, des associations".

"Le projet de suppression d’un poste de contrôleur est de nature à déstabiliser le fonctionnement de cette trésorerie", estimait Cécile Gallien, qui avait quelques mois plus tôt pris part à la défense (en vain) de la Trésorerie de Saint-Julien-Chapteuil.

11 communes rattachées à cette Trésorerie

Population et élus locaux de l’Emblavez s'étaient mobilisés pour dire leur attachement à la Trésorerie de Vorey et toutes les missions indispensables rendues pour les communes, les associations, les entreprises, les particuliers, de Saint-Pierre-du-Champ, Roche-en-Régnier, Chamalières-sur-Loire, Vorey, Beaulieu, Saint-Vincent, Lavoûte-sur-Loire, Malrevers, Rosières, Mézères, Saint-Etienne-Lardeyrol.

"Après avoir échangé sur l’évolution des missions de la Direction Générale des Finances Publiques, j’ai sollicité un rendez-vous et rencontré le ministre Gérald Darmanin. Très à l’écoute, durant près d’une heure, j’ai pu lui exposer en détail les nombreux services rendus par cette Trésorerie de proximité pour notre secteur rural", raconte Cécile Gallien, heureuse de ce dénouement.

Les zones rurales préservées

Les nouveaux objectifs d’aménagement et d’équilibre des territoires visent à redistribuer l’implantation du réseau de la DGFIP vers les zones rurales "en veillant à préserver la meilleure accessibilité des services publics pour nos concitoyens".  

Cécile Gallien conclut : "Je suis heureuse de constater que le gouvernement est attentif à la situation géographique des zones rurales et manifeste par là sa volonté, à la fois de maintenir l’égalité des citoyens face aux services publics et même de les déconcentrer sur le territoire."

Dernière modification le lundi, 08 octobre 2018 20:28
Comptoir pêcher 7 18-22 oct 18

Articles associés