mercredi, 14 février 2018 09:37

Saint-Didier-en-Velay : la société Trema va déménager sur le site du Crouzet

Le site est abandonné et squatté depuis 2012.|Photo Lucien Soyere|| Le site est abandonné et squatté depuis 2012.|Photo Lucien Soyere|| |||

Installée depuis 2009 à Bas-en-Basset, la société de travaux publics Trema devrait déménager avant l'été sur le site du Crouzet à Saint-Didier-en-Velay.

Une solution semble être en passe d'être trouvée pour le site du Crouzet, qui a davantage fait parler de lui pour les incendies et les dégradations, que son activité industrielle, ces derniers temps. Les anciennes papeteries du Crouzet, créées en 1625, avaient été rachetées en 2008 par le groupe indien Biltube qui avait quitté les lieux en 2012. Depuis, une société avait temporairement occupé le site pour de l'airsoft.

Trema, créée en 2009 à Bas-en-Basset

Un repreneur s'est fait connaître et devrait poser ses godets avant l'été. Il s'agit de l'entreprise Trema (Terrassement réseaux Marcoux) créée en 2009 et installée sur la zone du Patural à Bas-en-Basset. Mais la société du Monistrolien Christophe Marcoux est à l'étroit à Bas où elle dispose de 8000 m2.

Le site du Crouzet, c'est le terrain idéal pour cette entreprise de travaux publics en pleine expansion : 4 hectares de terrain, des bâtiments spacieux et une maison bourgeoise qui servira de bureaux pour la dizaine de cadres. Christophe Marcoux a déjà commencé des travaux de sécurisation pour empêcher toute intrusion. "On a clôturé le site qui était squatté. On l'a mis en sécurité.

Dix embauches assurées dès l'installation

Trema utilisera environ 1 500 m2 de bâtiments couverts pour créer un atelier de mécanique, de soudure, stocker des matériaux, tuyaux et engins.

Trema compte aujourd'hui 30 salariés à Bas-en-Basset et 10 à Saint-Cyr-les-Vignes, près de Montrond-les-Bains. Ce déménagement de Bas à Saint-Didier va permettre d'embaucher. Dix recrutements dès l'installation et une moyenne de 1 à 2 embauches par an sur les cinq premières années.

Le président de Loire-Semène saisit la sous-préfète

Frédéric Girodet, président de Loire-Semène, a sollicité la sous-préfète pour faire accélérer les démarches qui semblent s'éterniser selon lui. "On a ici une bonne solution. Trema présente un développement linéaire et fiable. Et il va s'occuper de reprendre l'ensemble du site."

Dernière modification le vendredi, 16 février 2018 10:11

Articles associés