graphiste imprimeur copy

Impression | Web (vente en ligne) | Gobelet

logo slogan new

logo slogan new

graphiste imprimeur copy

Impression | Web (vente en ligne) | Gobelet

mardi, 31 mars 2020 12:17

Coronavirus : des mesures renforcées après des cas positifs à l'hôpital de Saint-Agrève

|| || ||

Des cas positifs de résidents ont été biologiquement confirmés à l'hôpital de Moze à Saint-Agrève. L'Ehpad des Genêts au Chambon-sur-Lignon est aussi concerné par un confinement renforcé.

La direction de l'hôpital de Moze à Saint-Agrève a écrit lundi aux familles des résidents pour les informer de la situation. Dans ce courrier, que nous avons pu nous procurer, la directrice Laurence Chardon annonce que des cas positifs ont été détectés biologiquement parmi les résidents. Si elle refuse de donner le nombre précis de cas, elle confirme la situation. "Une partie du service médecine est dédiée à ces personnes âgées. On maîtrise la situation."

Du personnel a été dédié à ces pensionnaires, jour et nuit. "On avait une suspicion vendredi, des résidents ont eu des signes cliniques de Covid-19 et les prélèvement sont, pour certains, revenus positifs dans le week-end."

Des repas en chambre depuis le 16 mars

L'hôpital de Saint-Agrève avait pourtant appliqué le confinement dès le dimanche 15 mars. Aucune visite extérieure n'est possible depuis plus de deux semaines. "Nous appliquons de façon stricte les gestes barrières et nous avons renforcé le bio nettoyage dans l'établissement", ajoute la directrice dans le courrier adressé aux familles. "Les résidents mangent en chambre depuis le 16 mars déjà, les animations sont individuelles et nous avons cessé tout regroupement collectif."

L'hôpital s'y était préparé

Laurence Chardon ajoute : "On s'attendait à ce que le virus arrive. On avait anticipé, on était prêt."

Du côté du personnel, aucun soignant n'est touché ou ne présente de signes. Seul le personnel à risques avait été mis en confinement depuis le début de l'épidémie.

L'Ehpad des Genêts aussi

Au Chambon-sur-Lignon, l'Ehpad des Genêts dirigé aussi par Laurence Chardon, de fortes suspicions sont ont été décelées au cours des derniers jours. "Une aile a été dédiée depuis lundi." Moins de patients sont touchés par rapport à Saint-Agrève.

Dernière modification le mardi, 31 mars 2020 16:23

Partager sur :