lundi, 03 décembre 2018 17:55

Saint-Agrève : un mouvement de débrayage dans l'entreprise Eolane

|||| |||| ||||

Lundi après-midi, des salariés de l'entreprise Eolane de Saint-Agrève ont stoppé le travail pendant une heure pour protester contre l'absence cette année de primes, équivalant à un mois de salaire.

L'entreprise Eolane compte 200 salariés dont 160 CDI. En août, dix CDI ont été signés et dix autres CDD ont été intégrés en novembre avec un contrat de 12 mois. L'activité d'Eolane semble au beau fixe à Saint-Agrève, un site où l'on fabrique des cartes électroniques.

Mais l'ambiance n'est pas si rose pour les salariés qui ont appris plusieurs mauvaises nouvelles mardi dernier lors du comité d'entreprise : hausse de la mutuelle, une prime de Noël en suspens et pas de participation aux bénéfices. La direction aurait mis en avant un manque d'argent.

Ces nouvelles ont créé un vent de soulèvement chez les salariés qui ont massivement participé à ce premier débrayage mardi pendant une heure. Ils étaient 140 CDI sur les 160. Une autre action similaire est prévue mardi matin, les salariés espérant être entendus par la direction.

"Déjà en 2017, la prime avait chuté de moitié. Et là, on risque de n'avoir rien du tout", se plaint une salariée.

Nous avons tenté de joindre le directeur qui n'a pas donné suite à notre sollicitation.

Dernière modification le mercredi, 05 décembre 2018 01:32
Connectez-vous pour commenter