jeudi, 16 mars 2017 07:05

Dunières : SES rachète un de ses anciens fournisseurs SEID

Jean-Philippe Grail vient de racheter SEID à Dunières.||| Jean-Philippe Grail vient de racheter SEID à Dunières.||| Photo La Commère 43|||
Timotée élagueur2

Retour aux sources pour SES (Stephany Emballages et Services)... Après avoir quitté Dunières pour Saint-Pal-de-Mons en 2008, "faute d’avoir trouvé un terrain pour construire l'usine", l'entreprise spécialisée dans le plastique – elle fêtera ses 30 ans en 2018 - vient de racheter SEID (Société d'extrusion industrielle duniéroise) basé à… Dunières.

Avec cette acquisition qui a pris effet au 6 février, SES triple dans un premier temps ses capacités en extrusion pour atteindre 600 tonnes/mois. Une co-extrudeuse va être mise en service en mars augmentant les capacités à 700 tonnes/mois.

Le chiffre d’affaire cumulé passe de 7 millions à 13,5 millions d’euros/an. "Les deux sociétés sont complémentaires", assure Jean-Philippe Grail, PDG de SES basé à Saint-Pal-de-Mons. En terme d'emplois, SES représente 40 salariés, et SEID 15 collaborateurs.

SES bénéficiera des 35 ans d’expérience de SEID et de son personnel qualifié en extrusion, de son parc machine et d’un batiment récent dédié à l’extrusion. SEID bénéficiera de la quadruple certification ISO de SES, de son catalogue produits et de ses compétences dans les plastiques biosourcés, biocompostables et/ou éco-conçus.

SES boucle ainsi un vaste plan d’investissement de presque 7 millions d’euros qui avait pour objectif d’accroitre les productions d’emballages biocompostables sur le site de Saint-Pal suite à loi sur la transition énergétique. Le site de Dunières permettra de faire la transition et d’anticiper l’avenir.

Un nouveau plan d’investissement sera lancé dans quelques mois afin de renouveler le parc machine et de l’adapter lui aussi aux matières biosourcés/biocompostables. A la clé de nouvelles embauches. "Nous sommes en pleine période de recrutement d’ailleurs."

Dernière modification le samedi, 18 mars 2017 10:17