samedi, 11 février 2017 08:57

Saint-Bonnet-le-Froid : la Cave Marcon s'agrandit et se réorganise

Photo Laurence Barruel|||| Photo Laurence Barruel|||| ||||
Timotée élagueur2

La Cave Marcon pousse les murs à Saint-Bonnet-le-Froid pour doubler la surface d'accueil du public. L'espace de stockage est également réaménagé pour gagner en efficacité.

Dans la famille Marcon, je demande le marchand de vin. La famille Marcon est intimement liée à ce village perché à 1 200 m d'altitude. A l'origine, on retrouve Johannès et Marie-Louise. En 1948, le jeune couple déménage de Saint-André-en-Vivarais et s'installe à Saint-Bonnet pour une activité de restaurateur, hôtellier et marchand de vin.

Trois fistons sur les sept enfants prendront la succession après le décès brutal de leur père en 1968 et en soutien à leur mère : André l'hôtel, Régis le restaurant et Guy la vente de vin.

Un virage avec la 3e génération

Aujourd'hui, la troisième génération est à la tête de la cave, en haut du village. Maguy, Johannès et Jean-Régis perpétuent la tradition familiale, celle d'entreprendre et de servir. Ils ont tout de même impulsé un virage, en passant d'une activité de grossiste embouteilleur à celle de marchand de vins fins pour cavistes et restaurateurs.

Une boutique de 300 m2

L'activité continue de grandir et le dépôt, construit en 1986, n'est plus adapté. Petit à petit, de nouveaux espaces sont aménagés, les locaux sont repensés pour gagner en confort, que ce soit pour les 12 chevilles-ouvrières de la cave ou pour les clients, lors des soirées privées ou à l'occasion de la Foire aux champignons. "On n'arrête pas le travail, alors on fait par petits bouts", indique Maguy. L'entrepôt, réparti sur trois niveaux, s'étend sur 1 500 m2 dont 300 m2 de boutique.

La vente aux particuliers se développe

La clientèle professionnelle représente aujourd'hui 80 % de l'activité. Les particuliers restent malgré tout une cible privilégiée, d'où un investissement conséquent pour doubler la surface d'accueil du public. Pour ce faire, les trois associés ont choisi d'utiliser la maison familiale attenante. Les travaux sont engagés. Ils devraient être livrés à la fin de l'été. "C'est une rénovation de fond en comble de notre outil. On est attaché à garder le même esprit, la même ambiance", estime Maguy Marcon, alors que l'entreprise familiale originelle fêtera ses 70 ans en 2018.

"L'agrandissement va nous permettre d'aménager un espace pour les whiskys et les alcools. On dispose d'une centaine de références et on va pouvoir augmenter le nombre. On va aussi essayer d'aller un peu plus loin dans l'épicerie fine, sur une gamme orientée vers la cuisine."

Dernière modification le jeudi, 16 février 2017 09:26