Gobelets ecocup

dimanche, 22 janvier 2017 19:21

Plus de 250 randonneurs ont transhumé en raquettes entre Les Estables et Saint-Front

||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||| ||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||| |||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||

La 6e édition de la Draille blanche a affiché complet dimanche entre Les Estables et Saint-Front. Les randonneurs ont emprunté l'ancien chemin qui menait les troupeaux aux estives.

Les hommes ont remplacé les troupeaux. En empruntant, en hiver, l'ancien itinéraire de transhumance, plus de 250 personnes sont parties sur les traces d'une tradition d'antan, quand les éleveurs guidaient leurs troupeaux, depuis Saint-Front, jusqu'aux estives aux Estables.

Pour la 6e année, la Draille blanche a fait le plein de randonneurs conquis et enthousiastes. Le rendez-vous était donné à la mairie de Saint-Front où des boissons chaudes et deux bus attendaient les marcheurs.

Trois navettes étaient organisées entre 9 heures et 13 heures avec 88 randonneurs à chaque fois. Déposés à la maison forestière aux Estables, la Draille blanche pouvait débuter. 10 km à travers les sous-bois et au coeur du Mézenc pour rejoindre Saint-Front par ce chemin, utilisé jadis par les bêtes, par la piste des Airelles, la draille de Soutroc et le rocher d'Aiglet (un suc pointu devant l'Alambre à 1417 m d'altitude).

Après la burle de 2015 et l'absence de neige en 2016, les randonneurs ont bénéficié cette année de merveilleuses conditions hivernales.

La prochaine animation de Saint-Front Escapades, une association qui regroupe des professionnels du tourisme, des commerçants et des prestataires de services, sera la randonnée gourmande le 10 septembre, une marche semée d'haltes avec dégustations.

Dernière modification le dimanche, 22 janvier 2017 19:51