jeudi, 24 août 2017 10:48

Tence : la Sérigoule récompensée pour son accompagnement des personnes vieillissantes

||| ||| |||

La Fondation de France a choisi de soutenir la Résidence La Sérigoule dans son projet d’accompagnement des personnes vieillissantes ayant un handicap psychique en appartement autonome au centre-ville de Tence.

Le jury s’est réuni le 6 juillet et a attribué une subvention de 15 600 euros dans le cadre d’un appel à projet sur le thème « Maladie psychique et vie sociale des personnes adultes ».

Pour rappel, depuis deux ans, l’EHPAD suit sept personnes ayant un handicap psychique âgées de 55 à 70 ans dans des appartements autonomes à Tence. Un étayage s’effectue par le biais de l’accueil de jour et d’un suivi au quotidien.

Le manque de structures intermédiaires pour accompagner ces personnes provoque bien souvent une orientation par défaut en Centre hospitalier spécialisé ou en Ehpad où elles côtoient la grande dépendance sans accompagnement spécifique.

Zéro échec en deux ans

Grâce à un travail de coordination effectué avec le Centre hospitalier Sainte-Marie, une aide à la vie quotidienne, un accompagnement à la vie sociale et culturelle permettent de valoriser ces personnes et de les responsabiliser.

Ce dispositif permet de redonner de l’espoir et un avenir à des personnes qui présentent encore une certaine autonomie. "Aucun échec n’a été constaté depuis la mise en place de cette formule. Ces personnes fragilisées par des coups durs, des ruptures, des deuils au cours de leur existence, retrouvent peu à peu confiance en elles et sont désormais en capacité de faire des choix", affirme Xavier Cura, directeur de la maison de retraite de Tence.

Des personnes intégrées et actives dans la vie locale

A l’heure où l’on prône une société inclusive pour les personnes en situation de handicap, l’intégration de ces personnes dans la cité est exemplaire : elles sont inscrites dans des clubs de sports, dans des associations et effectuent de nombreuses activités ou sorties (matchs de football à Geoffroy-Guichard, piscine, concerts…).

Par ailleurs, ce projet novateur présente l’avantage d’être vertueux sur un plan financier. "Les personnes sont locataires de leur logement et payent l’intégralité de leurs charges et de leurs dépenses courantes. Elles payent également les journées passées à l’accueil de jour. Certaines personnes ont choisi de vivre en colocation afin de diminuer les coûts."

Dernière modification le dimanche, 27 août 2017 10:58
Connectez-vous pour commenter