mercredi, 23 août 2017 15:22

Saint-Julien-Chapteuil : les chiens vivaient dans des cages et dans le noir

|||||| |||||| ||||||

Les bénévoles de la Société de protection animale (SPA) de Polignac sont intervenus lundi à Saint-Julien-Chapteuil pour récupérer cinq chiens. Quatre d'entre eux vivaient dans des cages très étroites et dans le noir le plus complet.

La maîtresse de ces chiens, célibataire et vivant seule, a consenti à laisser la SPA récupérer cinq de ses sept chiens (un labrit, un berger allemand, un beauceron, un border collie et un labrador). Les deux autres (un bouledogue et un malinois) vivaient en liberté dehors. Tous sont des mâles, avec des âges différents, et se montrent gentils, parfois craintifs.

Aucune maltraitance physique n'a été observée pour ces animaux qui étaient bien nourris. Mais les bénévoles de la SPA ont observé de mauvais traitements avec un chien attaché à un mètre de chaîne. Et quatre autres vivaient dans des cages au fond d'une grange, dans le noir complet. "Les box faisaient 1 mètre par 50 cm", témoigne Céline, bénévole à la SPA et responsable des cas de maltraitances.

Si la propriétaire a d'abord refusé de se séparer de ses chiens, elle s'est finalement laissée convaincre. Hospitalisée depuis trois semaines, elle avait confié la charge de ses animaux à sa famille qui venait nourrir les sept toutous.

Le bouledogue et le malinois ont été laissés sur place. Le labrit a été confié à l'association Bud & Family à Présailles. Les quatre autres sont à Polignac.

Dernière modification le mercredi, 23 août 2017 15:59
Connectez-vous pour commenter