impression pas cher

iBiz® | Design | Web | Imprimerie en ligne

Enseignement supérieur catholique janvier 2021

logo slogan new

logo slogan new

impression pas cher

iBiz® | Design | Web | Imprimerie en ligne

mardi, 04 juillet 2017 17:22

Plasturgie : employeurs, salariés et syndicats font cause commune

||| ||| |||

La commission paritaire de la plasturgie du Velay a été officiellement créée pour répondre aux problématiques de recrutement, de maintien et de développement des compétences dans ce secteur d'activité.

La Haute-Loire a pris exemple sur le Haut Bugey, l'autre Plastic Valley, autour de la région d'Oyonnax. D'Yssingeaux à Sainte-Sigolène, 3000 personnes travaillent dans le secteur de la plasturgie, notamment le procédé d'extrusion. Cela représente 40 % de la production française de films plastiques.

Des difficultés récurrentes de recrutement

Confrontés à des difficultés de recrutement, de maintien et de développement des compétences, tous les acteurs ont décidé de faire cause commune via une commission paritaire. Cela signifie que les employeurs, via l'organisation professionnelle Allizé Plasturgie Auvergne-Rhône-Alpes, les salariés et leurs représentants syndicaux (CFDT, CFE-CGC, CFTC, CGT et FO) vont travailler ensemble sur des thématiques.

"Même si on n'est pas toujours d'accord, autant avancer sur les sujets où nous sommes du même avis, les points qui rassemblent", estime Patrick Bernard de la CFDT.

Des filières génératrices d'emplois

Christophe Chevalerias, DRH de Velfor Platic à Saint-Pal-de-Chalencon, se fait le porte-parole des entreprises : "On va aller expliquer auprès des jeunes, des parents et des enseignants nos filières qui sont génératrices de travail." D'ici 2020, 350 postes seraient à pourvoir dans le secteur en Haute-Loire. "On a un problème d'attractivité géographique. Comment faire venir des employés qualifiés dans la région quand une partie du salaire passe en frais de déplacement. C'est un travail d'ensemble."

Pour Etienne Bechet de Balan, président d'Allizé Plasturgie, "la plasturgie se porte bien. Et les besoins en terme de recrutements sont importants alors que le secteur est très concurrentiel. On a besoin d'un personnel qualifié et évolutif."

Les premières actions vont consister à créer un site internet et prendre appui sur le travail du Haut Bugey avec un livret d'accueil des salariés et un travail autour de la question du logement.

Dernière modification le mardi, 04 juillet 2017 18:00

Partager sur :