Gobelets ecocup

lundi, 02 mai 2022 13:28

Des policiers du Puy-en-Velay soutiennent leur collègue de Paris, poursuivi pour homicide volontaire

|||| |||| ||||

Lundi midi, une trentaine de fonctionnaires de police du commissariat du Puy-en-Velay se sont retrouvés sur les marches du palais de justice du Puy afin de marquer leur soutien envers un collègue parisien, poursuivi pour "homicide volontaire", après avoir fait usage de son arme sur un automobiliste.

Ce rassemblement était organisé par le syndicat Alliance/UNSA Police, deuxième syndicat au sein du commissariat ponot.

"Le 24 avril dernier, une patrouille s'apprêtait à contrôler une voiture garée en contre-sens. Alors que nos collègues s'approchaient du véhicule, le conducteur a délibérément foncé sur eux. Pour éviter le pire, un policier faisait usage de son arme, blessant mortellement le conducteur et son passager, connus de nos services. Selon nos informations, la décision trop rapide des juges d'instruction de mettre en examen notre collègue pour homicide volontaire est inadmissible", raconte Michael Hausner, secrétaire départemental chez Alliance/UNSA Police.

"Nous sommes armés par la profession mais désarmés par la loi. Le policier a juste le droit de subir. Si on ne se sent pas soutenus, que doit-on faire ? Fermer les yeux, regarder à gauche quand ça se passe à droite ? La protection en intervention doit être clairement établie."

Dernière modification le lundi, 02 mai 2022 17:22

Partager sur :