logo slogan new

logo slogan new

mardi, 04 mai 2021 22:11

Fabienne Grébert, tête de liste écologiste, à la rencontre des plasturgistes

Fabienne Grébert et Renaud Daumas avec Françoise Grousson, PDG de Colly & Martin|Fabienne Grébert|| Fabienne Grébert et Renaud Daumas avec Françoise Grousson, PDG de Colly & Martin|Fabienne Grébert|| |||

Fabienne Grébert, candidate écologiste à la présidence de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, était à nouveau en campagne en Haute-Loire mardi. Au programme de ce déplacement : un focus sur la plasturgie.

Fabienne Grébert était accompagnée notamment de Renaud Daumas, tête de liste écologiste de la Haute-Loire, et de Celline Gacon, pour une série de rencontres sur un territoire qu'elle connaît bien puisque sa sœur habite à Monistrol-sur-Loire et ses neveux aux Villettes, confiait l'élue régionale bien volontiers.

L'écologie et la plasturgie échangent

La visite d'une entreprise spécialisée dans l'emballage plastique Colly & Martin, à Sainte-Sigolène, dont la présidente est Françoise Grousson, permettait d'incarner le principal sujet abordé à l'occasion de ce déplacement.

Cette rencontre de terrain sur un secteur du département emblématique de l'innovation plasturgique a permis de présenter les propositions de la liste menée par Fabienne Grébert pour la plasturgie. On retiendra en particulier la volonté affichée de soutenir les projets innovants allant dans le sens de l'économie circulaire, de sécuriser les emplois de la filière et de miser résolument sur la recherche et le développement.

Plasturgie et constructions en palettes

Au-delà de l'incontournable "le meilleur déchet est celui que l'on ne produit pas", Fabienne Grébert a lancé un message clair : "Adaptez-vous pour répondre aux défis d'aujourd'hui. La Région sera à vos côtés pour construire ensemble le tournant de la transition écologique."

Une rencontre était ensuite prévue avec Frédéric Savorgnan d'Oozwood AURA, à La Séauve-sur-Semène, entreprise qui propose des solutions constructives en palettes.

Pour aller plus loin, le programme en trois points

1. Un vaste plan de transition écologique, qui prévoit l’investissement de 3,6 milliards,(soit la moitié du budget total d’investissement de la Région) pour la transition écologique et solidaire, vers l’économie locale. Partout sur le territoire, des entrepreneurs,des chef-fes d’entreprise adaptent leur activité aux exigences environnementales, ou s’interrogent sur la manière d’engager ces changements. La transition écologique, ce sont des emplois pérennes, le développement des métiers qui ont du sens, pour de la valeur économique qui respecte la planète, les humains et irrigue nos territoires.

2. Conditionnner de manière stricte les aides régionales aux entreprises avec des critères sociaux et environnementaux : les aides de la Région seront attribuées sous condition de maintien d’emploi locaux, de lutte contre le changement climatique (émission de CO2), de la sauvegarde de la biodiversité, rénovation énergétique, respect des objectifs de développement durable et de critères sociaux (ODD 2030), dont l’égalité femme-homme.

3. Préparer les emplois de demain / agir pour des emplois locaux et pérennes : développer un plan ambitieux de formation permanente et initiale, pour créer et soutenir les filières des métiers de la transition ; au total, l’objectif est de 1 million d’emplois pérennes et non délocalisables en Auvergne-Rhône-Alpes, dédiés à l’économie verte et à l’économie sociale, soit 30 % des emplois, contre seulement 14% actuellement.

Dernière modification le mardi, 04 mai 2021 23:04

Partager sur :