Gobelets ecocup

lundi, 15 février 2021 14:08

Un photo-vidéo réfracteur pour détecter les troubles visuels chez l'enfant

||||| ||||| |||||
Chambon Intermarché juillet 2024

Si la période des étrennes est terminée, l’hôpital du Puy a volontiers reçu un joli cadeau de la part du Lions Club du Puy-en-Velay : un photo-vidéo réfracteur a été offert au service ophtalmologie.

Cet appareil ressemble à un Polaroid mais son coût est autrement plus conséquent. Sa valeur est de 6 600 €. Cet outil est arrivé lundi au service ophtalmologie du Centre hospitalier Emile-Roux par le président du Lions Club, Patrick Bertrand.

Ce photo-vidéo réfracteur facilite le dépistage des troubles visuels chez l’enfant. Il s’agit d’un examen simple et rapide des deux yeux en même temps et à une distance de quelques mètres. Ce qui rassure les plus craintifs.

Des troubles asymptomatiques

Dans 75 % des cas, l’enfant ne se plaint pas et la majorité des troubles visuels sont asymptomatiques. Cet appareil va permettre de dépister en masse. 15 % des enfants présentent un trouble visuel survenant avant l’âge de 6 ans, dont 70 % sont liés à un trouble réfractif (hypermétropie, myopie, astigmatisme) et 30 % à un strabisme. Le risque est avant tout l’amblyopie, c’est-à-dire la perte fonctionnelle de l’usage d’un œil, qui peut survenir dans 30 % des cas, soit 3 à 5 % d’une classe d’âge.

« Le dépistage des troubles visuels de l’enfant est un enjeu de santé publique car ces troubles peuvent provoquer des atteintes sur le développement des apprentissages, la scolarité ou le comportement de l’enfant », précisent le Dr Catherine Granier-Chevassus et le Dr Bénédicte Chassang.

Dernière modification le lundi, 15 février 2021 19:20

Partager sur :