impression pas cher

iBiz® | Design | Web | Imprimerie en ligne

logo slogan new

logo slogan new

impression pas cher

iBiz® | Design | Web | Imprimerie en ligne

vendredi, 22 janvier 2021 20:54

Immatriculations : le détail des voitures neuves vendues en 2020 en Haute-Loire

Peugeot occupe la première place en Haute-Loire|| Peugeot occupe la première place en Haute-Loire|| ||

L'année 2020 aura été particulière pour les concessions automobiles. La Haute-Loire ressort avec une baisse des immatriculations de 23 % pour les véhicules particuliers et les utilitaires.

Le Conseil national des professions de l'automobile a communiqué début janvier le bilan 2020 des immatriculations. En Haute-Loire, 4199 véhicules neufs ont été immatriculés pour les particuliers, soit une baisse de 23,64 % sur un an (5499 en 2019). Pour les utilitaires, la baisse est équivalente avec -23,86 % avec 1181 véhicules immatriculés contre 1551 en 2019.

Un podium 100 % français

Le palmarès est occupé par Peugeot en tête qui est passé devant Renault, aussi bien pour les particuliers que les professionnels. Citroën est sur la troisième marche du podium.

"L'année est moins bonne mais on a répondu aux objectifs. On peut même dire qu'on s'est stabilisé", nuance Maxime Faure, commercial pour Citroën à Monistrol. Le déconfinement a engendré le retour des clients et une vente remarquée de véhicules. "L'année a été concentrée sur trois-quatre mois finalement."

La prime de conversion encourage le marché

Le coup de pouce de l'Etat a aussi soutenu la profession avec la prime de conversion qui a encouragé les ventes. "On a vu des clients qui pouvaient attendre avant de changer, mais la prime les a fait réagir. On a très bien vendu avec les particuliers. Ce fut plus calme avec les professionnels qui ont freiné l'achat."

Les professionnels plus timides

Chez Mercedes, on note une stabilité des positions dans le secteur des véhicules pour particuliers. "On a réussi à contenir l'impact d'une activité irrégulière due aux confinements successifs", analyse Thierry Corompt, du service marketing du Groupe Fraisse Mercedes-Benz. "Nous constatons un intérêt croissant pour les motorisations hybrides rechargeables grâce à l'offre et une fiscalité avantageuse. Les activités d'après-vente et entretien sont globalement en retrait, car directement liées à la baisse des trajets et déplacements des clients. L'activité des véhicules utilitaires et industriels a davantage été impactée par l'épisode Covid. Si les professionnels et artisans ont majoritairement pu poursuivre leur activité durant le confinement, les projets d'investissement et de remplacement de véhicule ont été reportés."

Dernière modification le vendredi, 22 janvier 2021 22:21

Partager sur :