impression pas cher

iBiz® | Design | Web | Imprimerie en ligne

Enseignement supérieur catholique janvier 2021

logo slogan new

logo slogan new

impression pas cher

iBiz® | Design | Web | Imprimerie en ligne

mardi, 12 janvier 2021 13:35

Aide à domicile : les soins infirmiers de l'ADMR regrettent le report des accords

A Monistrol|A Monistrol|A Craponne. Crédit DR|A Craponne. Crédit DR|| A Monistrol|A Monistrol|A Craponne. Crédit DR|A Craponne. Crédit DR|| |||||

Ce mardi, les agents reliés au SSIAD (Soins infirmiers à domicile) de l'ADMR de Haute-Loire sont en grève. Ils déplorent le report de l'avenant 43 à la Convention collective de la branche de l’aide à domicile leur permettant une revalorisation salariale.

En Haute-Loire, le SSIAD (Service de soins infirmiers à domicile) de l'ADMR43 comporte trois antennes : Vorey-Craponne, Bas-en-Basset et Pont-Salomon. Cela représente 37 salariés (aides-soignantes, aide médico-psychologique) et 6 Idec (infirmières diplômées d'Etat coordinatrice) pour 126 lits répartis sur les trois antennes.

Des manifestations à Monistrol et Craponne

Le siège est à Chadrac et une antenne administrative existe à Monistrol-sur-Loire. C'est devant cette antenne que des salariés se sont retrouvés mardi midi au coeur d'une journée d'action. D'autres salariés se trouvaient à Craponne.

Cette grève n'a aucune incidence sur l'activité puisque les agents ont maintenu leur présence auprès des patients à domicile.

Pour la hausse des salaires, ça attendra

A l'appel de CFDT Santé-Sociaux, une grève à l'échelon national devait permettre d'afficher les doléances. Stéphanie Varenne et Marie-Pierre Combier, les deux déléguées CFDT, résument la situation. "On regrette l'absence de signature de l'avenant 43 relatif aux emplois et rémunérations de la branche de l'aide, de l'accompagnement, des soins et des services à domicile. Cela aurait dû entraîner une revalorisation des salaires de l'ordre de 15 % et une reconnaissance des fonctions. Aujourd'hui, les aides-soignants se retrouvent sur la même grille que les auxiliaires de vie. La convention n'a pas bougé depuis 2010 et elle ne nous est pas favorable."

Les discussions ont été relancées et une prochaine échéance est évoquée pour novembre 2021. "Cette grève est pour nous une grande première", assurent les représentantes syndicales.

Dernière modification le mardi, 12 janvier 2021 16:03

Partager sur :