impression pas cher

iBiz® | Design | Web | Imprimerie en ligne

Enseignement supérieur catholique janvier 2021

logo slogan new

logo slogan new

impression pas cher

iBiz® | Design | Web | Imprimerie en ligne

lundi, 11 janvier 2021 18:48

Le Pertuis : les travaux de la future RN88 ont aussi commencé

||||||||||| ||||||||||| |||||||||||

Alors que les travaux de doublement de la RN88 entre Yssingeaux et Bessamorel ont débuté en fin d'année 2020, des entreprises ont commencé d'intervenir depuis quelques jours sur le futur tracé de la RN88 entre Le Pertuis et Saint-Hostien.

Sur les panneaux posés en bordure de la RN88 à Bessamorel, le début des travaux est indiqué pour janvier 2021 et la fin pour 2025. Effectivement, les travaux ont bien débuté du côté du Pertuis. Entre le stade et le hameau du "Vernet", plusieurs haies ont été broyées, les arbres tombent. Malgré des températures largement négatives et un terrain difficile, plusieurs entreprises ont entamé leur mission de déboisement et défrichement. Plusieurs abatteuses ont été observées. Il en est de même dans le secteur du "Rouchas" à Saint-Hostien, où plusieurs sous-traitants agissent avec un objectif d'avoir terminé avant la mi-février.

Un recours déposé, trois en attente

Alors que les engins interviennent, plusieurs membres du collectif La Lutte des Sucs observent, prennent des photos, captent des renseignements en prévision des procédures judiciaires. Car si l'élue régionale Myriam Laïdouni-Denis a bien déposé un recours devant le tribunal administratif, elle est pour l'instant la seule. Les associations FNE43 (et FNE Auvergne-Rhône-Alpes), SOS Loire Vivante et la FNAUT (usagers des transports) n'ont pas encore agi devant les tribunaux.

Le collectif a sollicité le préfet

"Début des travaux ne signifie pas défaite de la lutte, mais au contraire, accélération de celle-ci : dans la forêt de Roybon, où devait voir le jour un Center Parc, d'importantes coupes d'arbres avaient commencé dès 2014, mais l'occupation de la forêt et la bataille juridique ont fait céder le promoteur. Le projet a été abandonné le 8 juillet 2020", indique le collectif. "Suite aux premiers constats, nous avons sollicité le préfet pour qu'il fasse respecter son arrêté et arrête ainsi les travaux."

Dernière modification le lundi, 11 janvier 2021 20:13

Partager sur :