Gobelets ecocup

mercredi, 06 janvier 2021 13:36

Coronavirus : la vaccination débute officiellement en Haute-Loire

|| || ||

La campagne de vaccination démarre officiellement en Haute-Loire ce mercredi 6 janvier.

Cette campagne de vaccination va concerner en priorité les personnes âgées en Ehpad et unités de soins de longue durée (USLD) mais aussi tous les personnels de santé de plus de 50 ans ou ceux présentant des facteurs de risque de développer une forme grave de Covid-19.

4800 doses sont arrivées

Le centre hospitalier Emile-Roux au Puy-en-Velay a été placé en établissement pivot par l'ARS Auvergne-Rhône-Alpes. Le CHER a pour mission de stocker une partie des dotations de vaccins et de coordonner leur distribution auprès d'autres établissements publics et privés.

Une première dotation de 4800 doses doit permettre de débuter la vaccination ce mercredi 6 janvier. Une deuxième dotation identique doit intervenir dans les jours prochains.

Trois Ehpad concernés cette semaine

Par ailleurs, trois Ehpad seront approvisionnés dès ce mercredi par le circuit des officines de ville et pourront débuter les vaccinations jeudi. Il s'agit de l'Ehpad Bel Horizon au Puy-en-Velay, l'Ehpad de Brives-Charensac et l'Ehpad de Saint-Just-Malmont.

Les autres Ehpad suivront avec un objectif : vacciner tous les établissements d'ici la fin janvier.

Pour rappel, chaque personne souhaitant se faire vacciner doit faire l'objet d'une visite médicale permettant au médecin traitant de vérifier son état de santé, de confirmer l'absence de contre-indication et de recueillir le consentement. Dans certains cas, le recueil du consentement nécessite de se rapprocher de la famille.

Un centre de vaccination au Puy

Dans le cadre de la l'accélération de la vaccination, celle-ci est désormais proposée à tous les personnels du monde de la santé de plus de 50 ans ou avec un facteur de développer une forme grave.

En Haute-Loire, un premier centre de vaccination sera ouvert dès jeudi (14 heures à 18 heures) pour les personnels libéraux et ceux qui ne pourraient pas être vaccinés dans leur propre établissement.

Deux autres centres de vaccination doivent être déployés dans les prochaines semaines.

Partager sur :