impression pas cher

iBiz® | Design | Web | Imprimerie en ligne

logo slogan new

logo slogan new

impression pas cher

iBiz® | Design | Web | Imprimerie en ligne

samedi, 12 décembre 2020 21:25

Arnaques : "Je me suis fait avoir comme un gamin"

|| || ||

Hervé, un habitant du Chambon-sur-Lignon, rejoint les 19 % de Français qui ont subi au moins une fraude au cours des douze derniers mois. Depuis le Covid, les fraudes en ligne explosent.

Les arnaques explosent et le développement des paiements en ligne et des échanges sur internet facilitent la vie des aigrefins. Hervé, un retraité du Chambon-sur-Lignon, en a fait l'amère expérience cette semaine.

Un mail suivi d'un coup de fil

La première alerte est venue d'un mail reçu en matinée, lui indiquant qu'un colis est en attente chez UPS. Il doit s'acquitter de 2 € de droits de douane. Le Chambonnais se méfie et ne répond pas.

Mais en début d'après-midi, il reçoit un coup de fil. C'est le service sécurité de sa banque. C'est en tout ainsi que l'homme se présente. "On me dit qu'un paiement suspect de 900 € a été bloqué. Il me demande mon numéro de carte."

Un discours bien rôdé

Le retraité refuse mais la situation évolue. "Il me dit qu'un autre paiement pour des bitcoins vient d'arriver pour 2 200 €. Il insiste pour avoir mes codes." Le Chambonnais finit par se laisser endormir. Le paiement demande une validation par SMS. Le texto arrive effectivement. Pendant que sa femme tente de joindre la banque pour essayer de vérifier, l'interlocuteur se fait pressant et enjoint le Chambonnais à donner ses codes. "J'étais perdu et je dois bien avouer que j'ai manqué de présence d'esprit."

Les numéros ne se donnent pas

Quand le couple réussit à joindre la banque, la vraie, il est déjà trop tard. "Mon conseiller bancaire m'a indiqué qu'ils avaient des cas similaires en permanence."

Si le Chambonnais s'est fait avoir, il communique son expérience pour éviter que d'autres se laissent prendre dans le piège. "Les numéros ne se donnent à personne, sous aucun prétexte. Je me suis fait avoir comme un gamin."

Dernière modification le samedi, 12 décembre 2020 21:48

Partager sur :