graphiste imprimeur copy

Imprimerie | Web (ex : charcuterie en ligne)

logo slogan new

logo slogan new

graphiste imprimeur copy

Imprimerie | Web (ex : charcuterie en ligne)

samedi, 11 juillet 2020 13:08

Qualité des rivières en Haute-Loire : une bonne ou très bonne qualité de l’eau à 95 %

|| || ||

Depuis 1993, le Département de Haute-Loire anime le réseau départemental d’évaluation de la qualité des cours d’eau, par l’intermédiaire du Service Eau et Assainissement (SEA) de Haute-Loire Ingénierie, l’agence départementale d’ingénierie.

La répartition des sites de mesures varie d’une année sur l’autre afin de réaliser alternativement un suivi accentué sur l’un des trois principaux bassins versant du département (l’Allier, la Loire et le Lignon).

L’équipe d’hydrobiologistes du SEA effectue l’ensemble des prélèvements et des mesures de terrain, une partie des déterminations de qualité biologique, l’interprétation et la synthèse de l’ensemble des données produites.

Le SEA travaille en partenariat avec le laboratoire Terana de Haute-Loire, qui réalise la majorité des analyses des eaux prélevées, et avec l’Agence de l’Eau Loire-Bretagne, qui assure, à parité avec le Département, le financement du réseau.

600 systèmes d'assainissement

Le SEA réalise chaque année des prestations d’expertise et de conseil sur les plus de 600 systèmes d’assainissement que compte le département et assure le suivi d’une quarantaine d’études et de projets.

Le regroupement de ces deux missions au sein du même service permet de développer une vision globale de la thématique eau, pertinente pour guider la politique d’investissement du Département en matière d’assainissement et positionnant le SEA comme interlocuteur privilégié des acteurs locaux de l’eau.

Le réseau départemental en 2019

En 2019, le réseau était constitué de 39 sites de mesures principalement axées sur le bassin versant de la Loire (suivi complémentaire des actions du SAGE Loire amont). Sur chaque site, il a été réalisé 6 campagnes de mesures réparties sur l’année.

Globalement, sur 1440 classes de qualité déterminées, près de 95 % sont indicatrices d’une bonne ou d’une très bonne qualité de l’eau.

L’analyse de l’évolution paramètres caractérisant la physico-chimie de l’eau selon le Système d’évaluation de l’état des eaux (SEEE) (bilan de l’oxygène, acidité, température, nutriments) sur 10 ans met en évidence une amélioration globale, venant confirmer la pertinence et l’efficacité des politiques d’investissement en matière d’assainissement menées par les collectivités du département depuis de nombreuses années.

Des phénomènes récurrents de lessivage des lits

On remarque par ailleurs une évolution de plus en plus marquée de l’hydrologie des cours d’eau vers des phénomènes récurrents de lessivage des lits, après des épisodes pluvieux intenses, et d’étiages prolongés, conduisant à de très faibles débits et à une élévation de la température moyenne de l’eau.

Certains petits cours d’eau apparaissent ainsi significativement impactés par des apports en phosphore et en nitrates semblant pourtant relativement faibles. Ce constat ne peut qu’inciter à poursuivre les opérations visant à limiter le transfert de ces nutriments vers les eaux superficielles, quelle qu’en soit l’origine.

Du coté des indicateurs de la qualité biologique, si le développement des diatomées, ces algues microscopiques fixées, peut apparaître contrasté sur le territoire départemental, les très bons états écologiques déterminés mettent en évidence une riche biodiversité pour les peuplements d’invertébrés benthiques et viennent confirmer la bonne qualité globale des cours d’eau du département.

La mise à disposition des résultats

La plaquette de synthèse des données produites en 2019 va faire l’objet d’une large diffusion auprès des collectivités et acteurs de la gestion de l’eau pour mise à disposition au public.

Elle sera également consultable en ligne sur les sites du Département (www.hauteloire.fr) et de l’observatoire départemental de l’eau (www.ode43.fr), où la totalité des plaquettes annuelles réalisées depuis 2003 sont accessibles.

Partager sur :