graphiste imprimeur copy

Impression | Web (vente en ligne) | Gobelet

logo slogan new

logo slogan new

graphiste imprimeur copy

Impression | Web (vente en ligne) | Gobelet

samedi, 23 mai 2020 19:20

Reprise possible des messes dimanche 24 mai avec des contraintes précises

Luc Crepy, évêque du Puy|| Luc Crepy, évêque du Puy|| ||

A la suite du décret ministériel daté du 22 mai, la reprise des célébrations dans les églises paroissiales est autorisée dans le diocèse du Puy à partir de dimanche 24 mai.

Luc Crepy, évêque du Puy, précise les modalités pratiques de cette reprise dans un communiqué.

"Les communautés catholiques de Haute-Loire se réjouissent de pouvoir, de nouveau, se retrouver pour célébrer leur foi dans les églises. Cette grande joie ne leur fait pas oublier la nécessité de lutter contre le virus, en prenant toutes les précautions nécessaires lors des cérémonies religieuses."

Des conditions sanitaires à respecter

"En lien avec les prêtres et les équipes d’animation pastorale, cette reprise ne se fera que dans la mesure du possible, si les paroisses sont prêtes pour la mise en œuvre stricte des conditions sanitaires : limitation du nombre des participants (espace de 4 m² par personne) et régulation des mouvements à l’intérieur de l’église, obligation du port d’un masque, désinfection des mains à l’entrée. Il est recommandé la mise en place d’une signalétique et d’une matérialisation de la distanciation physique."


Sinon pour Pentecôte

"Si les dispositions prescrites ne peuvent être satisfaites dans l’urgence, et les fidèles dûment informés, la prudence impose de différer la reprise des célébrations. Ainsi, la semaine prochaine permettra de mettre en œuvre progressivement les directives demandées, afin de pouvoir accueillir les fidèles heureux de célébrer la fête de Pentecôte, les 30 et 31 mai."

"Le respect mutuel, particulièrement l’attention envers les plus fragiles ou vulnérables, est un devoir de charité fraternelle qui passe avant tout, et doit manifester la volonté des communautés catholiques de vivre, dans le plus grand sérieux, la période de déconfinement."

Dernière modification le samedi, 23 mai 2020 19:26

Partager sur :