graphiste imprimeur copy

Imprimerie | Web (ex : charcuterie en ligne)

logo slogan new

logo slogan new

graphiste imprimeur copy

Imprimerie | Web (ex : charcuterie en ligne)

jeudi, 09 avril 2020 10:20

Coronavirus : la population en Haute-Loire a augmenté de 6 % depuis le confinement

Photo d'illustration|| Photo d'illustration|| ||

Dans une étude réalisée à partir de données transmises par Orange, l'Insee a évalué les mouvements de population avant et après le confinement. Où l'on observe un accroissement du nombre de personnes présentes en Haute-Loire.

Au total 1,6 à 1,7 million de personnes ont rejoint leur département de résidence. Un flux net de 620 000 à 810 000 personnes ont dans le même temps quitté la métropole. Ces résidents étrangers de passage en France sont a priori rentrés chez eux.

Les résultats présentés s’appuient sur des estimations du nombre de nuitées réalisées par Orange Business Services France à partir de son offre existante Flux Vision, qu’Orange a décidé de communiquer à l’Insee au vu de la situation exceptionnelle de crise sanitaire. Ils proviennent des activations du réseau téléphonique émanant de tout téléphone mobile connecté au réseau d’Orange. La part nationale de marché de l’opérateur est en effet d’environ 37 % (29 % pour le grand public). Les comportements des clients d’Orange sont donc extrapolés à toute la population pour produire ces premiers résultats. Un téléphone mobile est considéré en nuitée lorsqu’il apparaît stable géographiquement sur une période de temps significative entre minuit et 6 heures du matin.

De -0,9 % à -1,5 % de population en moins sur le territoire

Entre les périodes avant annonce du confinement (9, 10, 11 mars ou 10, 11, 12 mars), et ces mêmes jours deux semaines après (23, 24, 25 ou 24, 25, 26 mars), la population ayant passé la nuit en France métropolitaine (nuitées) a diminué de 0,9 % à 1,5 % selon les scenarii et leur chiffrage, soit entre 620 000 et 810 000 personnes en moins.

carte 1

Beaucoup de personnes ont rejoint leur département de résidence

La plupart des personnes a rejoint son département de résidence, tel qu’identifié par Orange. Ainsi, pour tous les départements de France métropolitaine, depuis le début du confinement, une plus grande proportion de la population en nuitée dans le département réside dans ce département.

carte 3


Certains départements connaissent des hausses modérées de population

Ces mouvements ont conduit à des hausses modérées de population présente dans certains départements, notamment dans l’Yonne (7 %), le Lot (6 %), la Haute-Loire (6 %), le Gers (6 %) et l’Ardèche (6 %).

Dans les autres départements concernés par des hausses de population présente, ces dernières ne dépassent pas 5 % à l’échelle du département mais elles peuvent avoir des effets locaux plus marqués. Par rapport à avant le confinement, on retrouve plus de résidents parisiens et d’habitants des Hauts-de-Seine en Normandie, en Bourgogne, dans le Centre, la Bretagne et dans les autres départements du littoral atlantique, leurs zones habituelles de résidence secondaire.

carte 5

Partager sur :