graphiste imprimeur copy

Impression | Web (boucherie en ligne) | Gobelet

logo slogan new

logo slogan new

graphiste imprimeur copy

Impression | Web (boucherie en ligne) | Gobelet

mardi, 07 avril 2020 20:18

Examens en contrôle continu : le Réseau lycéen 43 est perplexe

|| || ||

Le bac ainsi que tous les diplômes du lycée et du collège (brevet, BTS, CAP…) seront obtenus grâce au contrôle continu. Le Réseau lycéen 43 n'est pas totalement convaincu de la solution.

Mais qu’est ce que le contrôle continu ? "Ce n’est pas seulement la moyenne des notes obtenues tout au long de l’année, c’est aussi une forme de CV mis en place afin « de garantir un maximum d’équité ». Ainsi, un jury se réunira afin de définir une note en fonction de l’assiduité et l’implication de l’élève durant le confinement."

"Apparemment, aux yeux du ministre, nous avons tous un accès égal aux cours en ce moment. Mais qu’en est-il des jeunes issus de familles nombreuses qui disposent souvent d’un ou deux accès à internet ? Et, problématique encore plus adaptée à notre département, avons nous tous une connexion suffisante pour suivre les cours ? Dans les milieux ruraux, internet n’est pas encore implanté partout. Les inégalités toucheraient-elles encore les catégories de population les plus défavorisées ? Possible… Nous allons donc obtenir le bac comme l’on pourrait obtenir un job, à la tête du client."

Une des mesures est l’assiduité jusqu’au 4 juillet. "Certains d’entre nous vont sûrement être freinés pour leur job d’été qui peut être le seul moyen de financer une année d’études supérieures. Enfin, pour aborder la situation des bacheliers en candidats libres, ces
derniers n’auront la possibilité de passer l’examen qu’en septembre, un frein majeur pour l’admission post-bac."

Pour les élèves de première, les oraux de français sont maintenus tandis que la note d’écrit sera basée sur le contrôle continu. "Pour faire simple, impossible de réunir des élèves dans des salles pour écrire, par contre, un professeur qui va recevoir les postillons de 30 élèves par jour, le virus devrait attendre sagement à l’entrée de la salle", ironise le Réseau lycéen 43.

Partager sur :