graphiste imprimeur copy

Impression | Web | Eco Cup

logo slogan new

logo slogan new

graphiste imprimeur copy

Impression | Web | Eco Cup

lundi, 10 février 2020 13:12

La LPO lance un appel aux dons pour rénover les volières du centre de Clermont-Ferrand

|| || ||

La LPO en Auvergne lance un appel à dons pour la rénovation des volières de réhabilitation du Centre de Sauvegarde pour Oiseaux Sauvages à Clermont-Ferrand.

Depuis son ouverture, le Centre de sauvegarde a accueilli près de 34 000 oiseaux de 156 espèces différentes. En 2019, 2 685 oiseaux ont été accueillis (c'est un record) et le centre est maintenant en saturation. Les installations datent de 1995 et sont en partie devenues vétustes et inadaptées.

2 000 oiseaux de la faune sauvage chaque année

Le Centre de Sauvegarde pour oiseaux sauvages en détresse, propriété de la LPO, est situé en pleine zone urbaine dans Clermont-Ferrand. Il a pour objectif principal de permettre aux oiseaux recueillis de retourner à la vie sauvage dans des conditions optimales après avoir été soignés. Chaque année, plus de 2000 oiseaux de la faune sauvage européenne y sont accueillis.

Des espèces rares déjà accueillies

Environ un cinquième de ces oiseaux appartient à des espèces en danger ou en déclin en Auvergne. Quelques espèces particulièrement rares dans la région ont été recueillies comme le vautour fauve, la cigogne blanche, le faucon émerillon, le petit-duc scops, l'autour des palombes ou encore le pic noir... "Le fonctionnement du centre n'est possible que grâce aux dons et à l'équipe de bénévoles qui œuvre tous les jours dans un unique but... le relâcher!", fait savoir la LPO.

13 000 euros à trouver

Compte tenu de l'augmentation du nombre d'oiseaux accueillis, de l'évolution des besoins et des obligations réglementaires, le réaménagement de 10 volières de réhabilitation est devenu une nécessité et une priorité pour 2020. L'existant doit être démoli pour une réfection totale. "Les travaux se dérouleront jusqu'en février ; période pendant laquelle nous devrons fermer le centre qui ne pourra accueillir aucun pensionnaire."

Le budget prévisionnel pour ces travaux est de 28 000 €. A ce jour, le centre dispose déjà de 15 000 €. "Nous avons besoin de trouver au moins 13 000 € et nous lançons un financement participatif."


Cliquez ici pour faire un don

Formulaire pour un don par chèque


Les volières à rénover

Connectez-vous pour commenter