dimanche, 21 juillet 2019 18:35

Yssingeaux : des objets à l'effigie des nazis en vente sur la brocante

||| ||| |||

Dimanche, des objets nazis étaient exposés sur la brocante d'Yssingeaux. Ce qui est normalement réprimé par la loi.

A-t-on le droit de vendre des objets nazis ? La réponse est oui mais...

La loi n'interdit pas la vente d'objets nazis. L'article R.6451 du Code pénal interdit le "port ou l'exhibition d'uniformes, insignes ou emblèmes rappelant ceux d'organisations ou de personnes responsables de crimes contre l'humanité", sauf "pour les besoins d'un film, d'un spectacle ou d'une exposition comportant une évocation historique". Le propriétaire en infraction s'expose à 1 500 euros d'amende.

Rien n'empêche leur mise en vente, du moment que les signes nazis sont cachés à la vue du public. Ce qui n'était pas le cas dimanche sur au moins deux stands. Un lecteur nous a alertés sur la présence de brassards, d'écussons, de casques allemands, de médailles avec la croix gammée ou les insignes SS, à la vue de tous. "J'ai été interpellé par un casque qui portait l'écusson reconnaissable des LVF. C'était la légion des volontaires français contre le bolchévisme au sein de la Wehrmacht", sait Patrick, heurté de voir ces objets ainsi exposés, au milieu d'autres objets, militaires ou non.

Si ce stand avait plié bagage dimanche après-midi, il en restait un autre dans le même style, à l'arrière de l'église.

Les organisateurs de la brocante n'avaient pas eu de retours de la présence de ces objets.

Dernière modification le dimanche, 21 juillet 2019 18:48
Connectez-vous pour commenter