vendredi, 19 avril 2019 16:07

Christian Rignot a envie de transmettre sa passion de l'Europe

Christian Rignot.|| Christian Rignot.|| ||

Le Chambonnais Christian Rignot, vice-président du Mouvement Européen Haute-Loire, organise jeudi 9 mai à 20 heures au Calibert au Mazet-Saint-Voy une rencontre sur le thème de l'Union européenne.

A 87 ans, Christian Rignot est toujours « un mordu de la construction de l'Europe ». Cette conviction que, hors de l'Union européenne, point de salut pour la paix et la prospérité des peuples, il l'a chevillée au corps depuis l'enfance.

« La réconciliation de la France avec l'Allemagne m'a durablement marqué. Un professeur d'histoire à Grenoble assurait que notre avenir était dans l'Europe. J'ai été impressionné par la déclaration de Schuman en 1950. »

Cette déclaration du 9 mai 1950 de Robert Schuman, alors ministre des affaires étrangères français, est considérée comme le texte fondateur de la construction européenne. Il y propose la création d'une Communauté européenne du charbon et de l'acier, (CECA) dont les pays membres (France, Allemagne de l'Ouest, Italie, Pays-Bas, Belgique et Luxembourg) mettront en commun leur production de charbon et d'acier. C'est la première des institutions supranationales européennes qui donneront naissance à ce qu'on appelle aujourd'hui l'Union européenne.

Une Europe démocratique et économique à protéger

Aujourd'hui, avec en tête les élections au Parlement européen du 26 mai à l'horizon, Christian Rignot, vice-président du Mouvement Européen Haute-Loire, un mouvement résolument en dehors des partis politiques, souhaite apporter une modeste pierre à l'édifice. « Ce sera dur à défendre mais j'ai envie de transmettre ma passion pour l'Europe. J'ai eu l'idée d'organiser une réunion pour inviter les gens à réfléchir sur ce qu'est l'Union européenne. Il faut bien conserver à l'esprit que des pays qui se sont entre-tués pendant des siècles sont arrivés à vivre en paix, à effacer les ravages des derniers conflits. »

Cette initiative s'inscrit à un moment où « l'Europe est menacée par des empires comme les USA et la Chine qui voudraient bien la détruire. Aujourd'hui, l'Europe est un panier percé. On brade nos brevets... L'Union européenne doit se protéger. Nous devons refuser de devenir des vassaux. »


Unis dans la diversité, le respect des nations

Christian Rignot regrette : « L'Europe souffre d'avoir laissé trop de misère s'installer. Le mouvement des Gilets jaunes, dont il existe des formes comparables de contestation dans les autres pays, a mis cette question de la pauvreté en avant. Les gens accusent souvent l'Europe à cet égard. On a failli, on n'a pas su protéger les plus faibles. L'heure est grave. Les extrêmes, de gauche comme de droite, risquent de tirer les marrons du feu. »

Il précise encore sa pensée : « Je ne suis pas favorable à une fédération, une fusion. Je prône une union dans la diversité, dans le respect des nations. »


Infos pratiques

La rencontre, à entrée libre, est programmée jeudi 9 mai à 20 heures, salle du Calibert, au Mazet-Saint-Voy.

Christian Rignot a prévu une intervention d'une trentaine de minutes. Il compte inviter des représentants des principaux partis politiques pour échanger à la suite.

Dernière modification le vendredi, 19 avril 2019 16:22
Connectez-vous pour commenter