ibiz

Graphisteagence web & imprimerie en ligne

Logo la Commère 43

ibiz

Graphisteagence web & imprimerie en ligne

vendredi, 12 avril 2019 08:20

Agriculture : comment les Terres de Jim se préparent à accueillir 100 000 spectateurs à Bains

Le Laptois Thierry Dufaud avec la mascotte des Terres de Jim|| Le Laptois Thierry Dufaud avec la mascotte des Terres de Jim|| ||

Les Jeunes Agriculteurs de Haute-Loire accueilleront la 6e édition des Terres de Jim en septembre 2019. Les organisateurs préparent dans les moindres détails cette grande fête nationale de l'agriculture qui attend 100 000 personnes sur trois jours.

Mini-salon de l'Agriculture, concours national de labour, expositions d'animaux et de matériels : les Terres de Jim, c'est une grande fête de l'agriculture français qui s'installera en Haute-Loire du 6 au 8 septembre. "C'est la plus grande fête agricole en plein air d'Europe", ajoute Thierry Dufaud, agriculteur à Lapte, et responsable communication pour cet événement.

100 hectares et 800 bénévoles

Dans les bureaux de la Chambre d'agriculture, une équipe se penche depuis plusieurs mois déjà sur cette manifestation, véritable promotion de l'agriculture, vitrine des pratiques en Haute-Loire et sur la région.

Sur trois jours, 100 000 spectateurs vont déambuler sur 100 hectares. Les organisateurs s'appuieront sur 800 bénévoles pour encadrer la fête.

L'expérience de Vergezac en 2006

Après la finale nationale de labour à Vergezac en 2006, les JA43 relèvent avec enthousiasme ce nouveau défi de taille. "On a l'expérience de Vergezac. Cela aide. On va proposer une cinquantaine d'animations. Le but est de nourrir cette fête populaire, familiale et professionnelle. En Haute-Loire, l'agriculture, on en parle tous les jours. C'est ancré dans notre patrimoine, on a la fibre agricole."

Les scolaires, futurs agriculteurs ou consommateurs

Le vendredi 6 septembre va permettre à des jeunes, de l'école au lycée, de découvrir les Terres de Jim. Eux qui peuvent être les agriculteurs de demain. Assurément les consommateurs en devenir. "On va aussi montrer la richesse du métier. On peut être éleveur, mais on peut aussi devenir technicien, ouvrier, effectuer des remplacements dans les exploitations", souligne Thierry Dufaud.

Trois jours de labour

Le labour sera aussi l'une des animations phares du week-end de trois jours. 20 hectares vont être réservés pour le labour en planche ou à plat. La finale départementale se fera cette année à Paulhaguet le 25 août. Le vendredi 6 septembre permettra d'assister à la finale régionale, le vendredi et samedi aux qualifications pour le concours européen, et le dimanche à la finale nationale.

Voir le site internet

Dernière modification le vendredi, 12 avril 2019 16:27
Connectez-vous pour commenter