partenaire ibiz

Agence de communication & imprimerie en ligne

Logo la Commère 43

partenaire ibiz

Agence de communication & imprimerie en ligne

lundi, 11 février 2019 22:52

Alliade Habitat : 6,3 millions d'euros pour réhabiliter les logements en 2019

Jean-Pierre Lenhof, président du comité territorial de développement de l’agence Velay Vivarais d’Alliade Habitat, Elodie Aucourt, directrice générale d’Alliade Habitat, Serge Bernard, directeur de l’Agence Velay Vivarais|| Jean-Pierre Lenhof, président du comité territorial de développement de l’agence Velay Vivarais d’Alliade Habitat, Elodie Aucourt, directrice générale d’Alliade Habitat, Serge Bernard, directeur de l’Agence Velay Vivarais|| Photo La Commère 43||

 

L'agence Velay Vivarais d'Alliade Habitat développe un programme conséquent de construction, de réhabilitation thermique, d'entretien de logements en Haute-Loire et en Ardèche (agglomération d'Annonay).

La fusion entre le Foyer Vellave, société HLM historique sur le bassin du Puy entre autres, et Alliade Habitat a donné naissance à l'agence Velay Vivarais d'Alliade Habitat.

A la tête d'un important parc de logements dont une partie sont des passoires énergétiques, Alliade Habitat a élaboré un plan stratégique du patrimoine qui porte sur 16,2 millions d'euros investis en réhabilitation (11,9 millions d'euros en Haute-Loire, 3,3 en Ardèche).

En 2019, 223 logements seront concernés par ces travaux, soit 8 immeubles, pour 6,6 millions d'euros. Ils seront 160 en 2020 pour 3,3 millions, à l'horizon 2021, 186 pour 5,4 millions d'euros.


20 logements réahabilités au Vieux Moulin à Pont-Salomon

Ainsi, par exemple, à Pont-Salomon, 20 logements du Vieux Moulin bénéficieront de réhabilitations thermiques en 2019 pour 9 450 euros par logement : remplacement des chaudières par des chaudières à condensation, robinets thermostatiques, remplacement des menuiseries, des portes palières... Ainsi, l’étiquette énergétique passera de E à C, ce qui laisse espérer un gain théorique de 50% sur la consommation d'énergie.

35 logements à La Salamandre à Brives-Charensac

Autre exemple, toujours en 2019, 35 logements de La Salamandre à Brives-Charensac seront intéressés : remplacement des chaudières murales, ventilation contrôlée, robinets thermostatiques, isolation sous-face dalle en vide sanitaire... Des travaux qui permettront de passer de D à C l’étiquette énergétique pour un coût de 9 564 euros par logement : soit un gain théorique de 48% sur la consommation d'énergie.

Par ailleurs, la maintenance, la remise en état ainsi que l'entretien et les grosses réparations comptent pour 2 millions d'euros en 2019.

L'adaptation des logements pour les personnes âgées (plomberie, sanitaire et plâtrerie-peinture) est à l'ordre du jour, à raison de 15 logements par an pour un coût par logement de 7 500 euros.

Pour l'ensemble de ces travaux, via une convention spécifique avec la Fédération du bâtiment de Haute-Loire, le recours aux entreprises locales est facilité.

Dernière modification le lundi, 11 février 2019 23:38
Connectez-vous pour commenter