jeudi, 08 novembre 2018 19:09

Carburants : un syndicat d'artisans et d'entrepreneurs déplore le "racket fiscal"

|| || ||

Le vendredi 9 novembre sur la place du Breuil, avant une rencontre avec le préfet, des représentants du syndicat des artisans la CAPEB (artisanat et métiers du bâtiment) ont prévu de déployer une banderole.

Le syndicat entend protester contre "le racket fiscal sur le carburant" avec "des emplois menacés, des entreprises en danger". "Le prix du litre du gazole a augmenté de 24 % entre juillet 2017 et juillet 2018. Avec la fin du taux réduit de la TICPE, l’alignement de la fiscalité GNR sur celle du gazole va générer une hausse de prix de plus de 50 centimes d’euros par litre (soit plus de 50 %) dès le 1er janvier 2019."

"Cette mesure est dangereuse, injuste et incohérente. Dangereuse, car elle va mettre en péril des emplois et des entreprises, et elle va favoriser les vols de gasoil. Injuste, car elle ne toucherait que les entreprises du bâtiment et plus durement les travaux publics. Incohérente, car les recettes nouvelles de ces taxes ne vont pas vraiment vers la transition énergétique et la flotte d’utilitaires utilisant des énergies renouvelables est insuffisante et inappropriée pour nos entreprises."

Connectez-vous pour commenter