dimanche, 17 juin 2018 13:28

Baccalauréat : 3 195 candidats sur les trois filères en Haute-Loire

Photo d'illustration.|| Photo d'illustration.|| ||
Timotée élagueur2

Les épreuves du bac général débutent lundi avec la philosophie alors que les autres filières ont déjà bien entamé les examens.

Chaque année, les résultats aux trois baccalauréats sont en Auvergne supérieurs à ceux de la France métropolitaine. En 2017, 11 878 candidats ont été admis, soit un taux de réussite de 92,4 % pour le baccalauréat général, 92,2 % pour le baccalauréat technologique, 83,8 % pour le baccalauréat professionnel.

Pour la session 2018, 12 873 candidats sont inscrits dans l'académie : 7 019 candidats pour le baccalauréat général, 2 317 candidats pour le baccalauréat technologique et 3 537 candidats pour le baccalauréat professionnel.

Le candidat le plus jeune a 16 ans, le plus âgé 55 ans. 208 candidats sont non scolarisés.

Lundi à 8 heures, l’épreuve de philosophie donnera le traditionnel coup d’envoi du baccalauréat général et technologique. Les épreuves écrites se poursuivront ensuite jusqu’au 25 juin.

Les épreuves écrites du baccalauréat professionnel se dérouleront également du 18 au 25 juin.

Par ailleurs, 9 130 élèves de première passeront l’épreuve anticipée de français lundi 18 juin.

Le baccalauréat mobilise 147 centres d’examens et 2130 correcteurs et examinateurs.

Les résultats seront communiqués à partir du 6 juillet et consultables à compter de cette date sur le site internet de l’académie www.ac-clermont.fr.

Comment sont choisis les sujets des examens

Les sujets distribués aux candidats au mois de juin sont le résultat d’un processus qui a débuté plus d’un an auparavant.

Au mois de mai, le ministère répartit la charge des sujets à élaborer pour la prochaine session entre les académies. Dans chaque académie, la division des examens met en place des commissions de sujets.

A partir du mois de septembre, chaque commission, sous la direction conjointe d’un inspecteur pédagogique et d'un enseignant de l'université, élabore plusieurs sujets.

En décembre et janvier, les sujets sont testés par des professeurs n’ayant pas fait partie des commissions. Leur rôle est de s’assurer de la faisabilité des sujets et d’éliminer d’éventuelles erreurs.

Les sujets sont ensuite modifiés si nécessaire.

En février, le recteur procède au choix définitif des sujets sur lesquels les candidats « plancheront ». Des sujets sont également retenus pour la session de remplacement, ainsi que des sujets de secours pour le cas où un incident remettrait en cause l’utilisation des sujets principaux.

Chaque division des examens transmet ensuite aux autres académies les sujets dont elle a la charge. Les sujets sont stockés dans des locaux sécurisés. D’une façon générale, l’ensemble du processus doit s’accompagner de la plus grande discrétion professionnelle de la part des différents intervenants.

En juin, les sujets sont acheminés vers les centres d’examens où ils sont conservés en lieu sûr, jusqu’au jour des épreuves.

Epreuves anticipées

Bac général

Français : 1 306 candidats

Sciences série L, ES : 657

Bac technologique

Français : 373

Histoire-géo : 116

Activités interdisciplinaires : 87

Etude de gestion : 170

Répartition des candidats

Bac général : 1 334 en Haute-Loire (7 019 sur l’académie) dont 165 à Yssingeaux, 260 à Léonard-de-Vinci à Monistrol et 196 à Notre-Dame-du-Château à Monistrol

Bac techno : 386 en Haute-Loire

Bac professionnel : 475 en Haute-Loire

Les résultats 2017

Bac général : 1 200 admis (93,1 %)

Bac techno : 367 admis (94,6 %)

Bac pro : 598 (85,6 %)

Le calendrier des épreuves

calendrier

Dernière modification le dimanche, 17 juin 2018 13:34

Partager sur :