vendredi, 23 février 2018 15:29

Saint-Didier-en-Velay : un chêne de trois mètres de circonférence

|||Ce remarquable chêne appartient à la famille Lacombe de Pont-Salomon.|| |||Ce remarquable chêne appartient à la famille Lacombe de Pont-Salomon.|| |||||

A l'heure où est lancé l'appel à candidatures pour le concours de l'Arbre de l'année, un lecteur passionné de nature nous signale un remarquable chêne pédonculé à Saint-Didier-en-Velay.

L'arbre vénérable est fièrement dressé en bord de chemin, au lieu-dit Le Peyron, sur la route située sur la gauche, à la sortie de Saint-Didier-en-Velay, au rond-point. Ce chêne pédonculé (Quercus robur) arbore 3 mètres de circonférence à 1 mètre du sol. Le spécialiste Lionel Staub l'estime à plus de 300 ans (voir le blog ici).

Cette variété de chêne donne de grands arbres, de 25 à 35 mètres de haut, qui peuvent dépasser les 40 mètres. Sa longévité atteint facilement 500 ans et certaines publications font état de spécimens dépassant les 7 siècles ! A l'échelle d'une vie humaine, voilà qui inspire le respect...

Afin de protéger ces arbres exceptionnels, la réglementation offre la possibilité de les identifier au PLU (plan local d'urbanisme) comme élément du patrimoine (art L151-19 du code de l'urbanisme) ou comme espace boisé classé (art L113-1 du même code).


Le concours de l'Arbre de l'année

Pour sensibiliser le grand public à la préservation de ce patrimoine naturel, un concours est lancé par le magazine Terre sauvage, l'Office national des forêts. Ils sont rejoints par la fédération nationale des Caisses d'épargne (qui fêtent leur bicentenaire) dont l'animal fétiche est un hôte des forêts connu pour sa propension à oublier des graines de ci de là, contribuant ainsi au boisement.

Individu ou groupe (famille, classe, école, commune, entreprise, association…), vous pouvez proposer un arbre candidat à l'Arbre de l'année. En plus de ses caractéristiques naturalistes et esthétiques, le jury prendra en compte l'histoire même de l'arbre et de son importance (culturelle, affective, sociale, symbolique, historique...) pour le groupe qui le présente.

Un photographe de Terre Sauvage se rendra dans chaque région afin de photographier les arbres lauréats.

Vous pouvez inscrire la candidature de votre arbre sur le site ici, jusqu'au 31 mai.

Dernière modification le vendredi, 23 février 2018 16:40

Articles associés