Gobelets ecocup

vendredi, 09 février 2018 12:02

Radars : quels radars flashent le plus et le moins en Haute-Loire ?

|| || ||

La préfecture vient de faire connaître le palmarès 2017 des radars en Haute-Loire qui enregistre une baisse notable de 4,5 %. Comme en 2016, les radars fixes de Vazeilles-Limandre (RN102) et Pont-Salomon (RN88) sont les plus productifs.

87 494. Tel est le nombre d'excès de vitesse enregistrés en 2017 par les radars sur les routes de Haute-Loire. Ce sont 4 000 "flashs" de moins qu'en 2016 qui comptait 91 590 excès.

La plupart des radars ont observé une diminution de leur activité, à l'exception des radars de chantier qui sont passés de 8 123 flashs en 2016 à 14 600 en 2017, soit une hausse de 80 %. Pour le reste, qu'il s'agisse de radars fixes ou embarqués, le nombre d'automobilistes pris au-delà de la vitesse autorisée a chuté entre 9 et 14 %.

Chiffre étonnant, le radar "discriminant" installé sur la RN88 près du viaduc du Lignon à Monistrol-sur-Loire, aurait flashé 58 véhicules. A la préfecture, on estime que les usagers ont respecté la limitation sur cette portion de route.

Où va l'argent des amendes ?

Le préfet rappelle qu’en 2016, la quasi-totalité des amendes radars (91,8 %, soit 845,2 millions d’euros) a été consacrée à la lutte contre l’insécurité routière. Le reste (8,2 %, soit 75 millions d’euros) a été affecté au désendettement de l’État.

Les recettes générées par les radars sont réparties entre trois destinataires :

- l’Agence de financement des infrastructures de transports de France (AFITF) pour améliorer le réseau routier et sa sécurité

- les collectivités territoriales pour des projets de sécurité routière

- la Délégation à la sécurité routière (DSR) pour le déploiement et la maintenance des systèmes automatiques de contrôle et de sanction.

Le montant des amendes radars est à rapprocher du coût de l’insécurité routière (accidents corporels et matériels), évalué à 48,7 milliards d’euros, en France métropolitaine, en 2016.

Les 3 radars « vitesse » ayant le plus relevé de messages d’infraction

1. Vazeilles-Limandre (RN102) : 11 666

2. Pont-Salomon (RN88) : 7 686

3. Saint-Beauzire (RD586) 5 726

Les 3 radars « vitesse » ayant le moins relevé de messages d’infraction

1. Monistrol-sur-Loire (RN88) 58

2. Yssingeaux (RD103) : 197

3. Salzuit (RN102, sens Le Puy/Brioude) : 264

Les 3 radars « vitesse » enregistrant la hausse la plus forte (en nombre)

1. Vazeilles-Limandre (RN102) : + 1 279 (de 10 387 à 11 666)

2. Mazeyrat-d’Allier (RD56) : + 547 (de 1 238 à 1 785)

3. Salzuit (RN102, sens Brioude/Le Puy-en-Velay) + 527 (de 1 329 à 1 856)

Les 3 radars « vitesse » enregistrant la hausse la plus forte (en %)

1. Mazeyrat-d’Allier (RD56) : + 44,1 % (de 1 238 à 1 785)

2. Salzuit (RN102, sens Brioude/Le Puy) : + 39,7 % (de 1 329 à 1 856)

3. Saint-Paul-de-Tartas (RN88) : + 27,1 % (de 1 397 à 1 775)

Les 3 radars « vitesse » enregistrant la baisse la plus forte (en nombre)

1. Saint-Ferréol-d’Auroure (RN88) : - 5 175 (de 7 884 à 2 709)

2. Pont-Salomon (RN88) : - 1 531 (de 9 217 à 7 686)

3. Pradelles (RN88) : - 1 392 (de 5 491 à 4 099)

Les 3 radars « vitesse » enregistrant la baisse la plus forte (en %)

1. Ceyssac-la-Roche (RD590) : - 70,7 % (de 1 849 à 541)

2. Saint-Ferréol-d’Auroure (RN88) : - 65,6 % (de 7 884 à 2 709)

3. Bellevue-la-Montagne (RD906) : - 46,8 % (de 1 095 à 582)

Dernière modification le lundi, 12 février 2018 09:25

Partager sur :