mercredi, 06 septembre 2017 11:06

UFC-Que Choisir a enquêté sur le marché des produits bio

En Haute-Loire, le panier moyen le moins cher se trouve à Yssingeaux, chez Cocobio|| En Haute-Loire, le panier moyen le moins cher se trouve à Yssingeaux, chez Cocobio|| ||

« Le bio vaut-il vraiment le coup ? » C’est le titre du mensuel Que Choisir de septembre 2017 (n° 561).

Dans son édito, le président Alain Bazot résume les enjeux : « Les produits bio sont plus sains et plus respectueux de l’environnement… Mais nombre de consommateurs rechignent encore à franchir le pas en raison de la cherté du bio et du manque de choix en rayon. Il est vrai que l’écart tarifaire entre un panier bio et un panier traditionnel peut être significatif. Toutefois notre analyse montre que ce surcoût n’est pas uniquement lié au mode de production… »

Présentation de l’enquête

L’enquête effectuée entre le 18 mars et le 2 avril 2017 par les bénévoles de nos associations locales s’appuie sur un panier de 30 produits bio issus des différents segments du marché et reflétant la consommation des français en la matière. Basé sur les chiffres communiqués par l’Agence Bio, le panier est panaché avec des marques nationales bio et des marques de distributeurs.

Pour cela, l’association de défense des consommateurs a décliné ces paniers en trois : 30 produits conventionnels vendus en grandes surfaces ; 30 produits équivalents issus de l’agriculture biologique vendus en grande surface ; 30 produits équivalents issus de l’agriculture biologique vendus en magasins spécialisés.

Ces prix ont été relevés dans 805 grandes surfaces alimentaires et 713 magasins spécialisés soit un total de 1518 magasins.

Les résultats de l'enquête

Le résultat de l’enquête affiche des écarts importants entre le « panier conventionnel en super et /ou hypermarché » et « le panier bio en super et/ou hypermarché » de l’ordre de +70 %.

Pour un panier de 30 produits conventionnels d’une valeur de 74 € en grande surface, le même panier, avec des produits bio, en grande surface également, coûte 126 €.

L’écart est encore plus sévère lorsqu’on compare les prix du « panier conventionnel en super et /ou hypermarché » au prix du « Panier bio en magasin spécialisé ». 

En effet, le prix du panier bio en magasins spécialisés est supérieur de 28 % au panier bio de grande surface, portant son montant à 161 € - soit 87 € de plus que le panier conventionnel.

Le bio en magasins spécialisés est plus cher de 118 % par rapport au conventionnel en grande distribution, soit plus du double.

Alain Bazot, président d’UFC-Que Choisir, interpelle sur les marges appliquées par les grandes surfaces : « C’est bel et bien la grande distribution qui, sur le bio plus que sur le conventionnel, se gave de marges… Cette politique est d’autant moins compréhensible qu’une diminution des marges sur le bio, entraînant des prix plus attractifs, augmenterait les ventes et aboutirait donc à des recettes équivalentes voire supérieures à celles d’aujourd’hui. »

Les résultats de l’enquête en Haute Loire

UFC-Que Choisir est allé relever les prix dans les magasins spécialisés en Haute-Loire. « Sur le bassin ponot, les deux magasins Biocoop présentent un écart de 10 euros, l’un des deux étant dans la moyenne nationale de Biocoop », fait-on remarquer à l'antenne locale.

L’écart entre les différents magasins reste faible. A l’exception de Biocoop de Vals, le prix du panier est inférieur à la moyenne nationale (161 €).

Coco Bio (Yssingeaux) 154 €

Coco Bio (Brives) 155 €    

La Vie Claire (Monistrol-sur-Loire) 155 €

Coco Bio (Cohade) 155 €  

Le Grand Panier Bio (Brives) 159 €

Biocoop (Puy-en-Velay) 159 €    

Biocoop (Vals-près-Le Puy) 169 €

Dernière modification le lundi, 11 septembre 2017 12:25
Connectez-vous pour commenter