Gobelets ecocup

samedi, 02 avril 2022 01:19

Ces poissons d'avril qui ont retenu notre attention en Haute-Loire

|| || ||

Le 1er avril est marqué par la tradition du poisson d'avril, une information exagérée, inventée, cocasse, qui peut porter à confusion, prendre aux pièges les plus naïfs.

Certains internautes ont sacrifié à la tradition du canular. Vendredi 1er avril, il est toujours bon de rire, tout du moins de sourire. Voici une petite sélection de ce qu'on trouvait ce jeudi sur la Toile, à l'exception de la neige qui était une vraie actualité.

En avril, ne te découvre pas d'un fil

Les gendarmes d'Ardèche n'en ratent pas une. Chaque année, les militaires de ce département se montrent à l'aise dans la galéjade. Ce vendredi, ils ont repris l'expression "En avril, ne te découvre pas d'un fil" à leur compte.

"Hier, la team communication de la gendarmerie de l'Ardèche se creusait la tête pour le post du 1er avril. Mais la nature nous a devancés et nous a fait une bonne farce. Ce matin, la neige est de retour sur notre département alors soyez vigilants sur les routes. Non, non, cette information n'est pas un poisson d'avril. Et comme en avril il ne faut pas se découvrir d'un fil, nous avons décidé de doter nos véhicules de canne à pêche. Ce nouvel équipement permettra désormais à nos gendarmes de déblayer les routes d'obstacles pris au piège lors des migrations piscicoles."

Bas-en-Basset : un tunnel plutôt qu'un pont

Sur le groupe "Les Amoureux de Bas-en-Basset", l'administratrice Marie-Paule a laissé libre court à une idée selon laquelle "le projet du notre futur pont est abandonné. Le pont actuel sera toutefois démoli. Pour préserver l’environnement du site de Rochebaron, le pont sera remplacé un tunnel".

Espaly : les Orgues sonnent creux

Sur la page Facebook de "L'Echo des Orgues", on apprend qu'une partie des Orgues d'Espaly se sont effondrées. "Est-ce dû au refroidissement brutal de ces derniers jours et/ou aux infiltrations d'eau ?", se demande l'internaute. "Les études à venir permettront de déterminer les causes et de décider si cela remet en cause la création d'un Belvédère, en collaboration avec l'Agglomération du Puy, sur ce site emblématique de la commune d'Espaly."

Yssingeaux : clap de fin pour Coque en Bois

Sur leur page Facebook puis leur site internet, les Yssingelais de Coque en Bois interpellaient leurs abonnés pour leur annoncer "le clap de fin". "Après 4 ans de loyaux services, nous avons la tristesse de vous annoncer la fin de notre aventure. Découvrez notre article de blog expliquant en détail les raisons de notre choix." Il n'en est rien. Un bon coup marketing pour accrocher l'attention.

Riotord : un ours dans le village

Afin de faire sourire les habitants de Riotord (et pourquoi pas des autres communes), la commune de Riotord, qui s'était déjà fait remarquer pour Noël 2020, a lancé sur sa page Facebook un avis de recherche "ours polaire" : "Surpris par les chutes de neige violentes de cette nuit, un couple d'ours a trouvé refuge sur notre commune. Ils se promènent en liberté et peuvent se montrer câlins ; pas d'inquiétude, l'équipe municipale veille et les recherche pour les ramener au plus vite en Alaska. Pour l'heure ils ont été vus sur la place, près de l'église."

Monistrol : des agneaux à la pharmacie

La Pharmacie Chomette a décidé de se lancer dans l’élevage bio d’agneaux. "Pensez à réserver rapidement, il n’y en aura pas pour tout le monde".

Montfaucon : le pizzaiolo s'occupe des viennoiseries

Disposant d'un four, Nicolas Dupin, le gérant de Central Pizza, à Montfaucon, a pensé se lancer dans la fabrication de viennoiseries. "A partir de ce matin, viennoiseries maison, croissants, pains au chocolat, brioches… Tous les matins, de 5h à 8h !", annonce-t-il.

Dernière modification le samedi, 02 avril 2022 10:09

Partager sur :