partenaire ibiz

GRAPHISTE | IMPRIMEUR EN LIGNE | SITE INTERNET

Logo la Commère 43

partenaire ibiz

GRAPHISTE | IMPRIMEUR EN LIGNE | SITE INTERNET

samedi, 19 octobre 2019 09:22

Il perd un pari et réalise Yssingeaux/Saint-Etienne... en courant

||| ||| |||

Samedi 19 octobre. 8 heures. Place de la Grenette à Yssingeaux. En ce jour brumeux et frais, Valentin Marco est en tenue de sport. Bandana autour de la tête et maillot de foot du Bayern Munich sur les épaules.

Il s'apprête à s'élancer pour un périple de 50 km de footing jusqu'à Saint-Etienne. La conséquence d'un pari lancé et perdu en 2017. Dans les vapeurs de l'alcool d'une soirée entre amateurs de ballon rond, une bande de copains a misé sur le futur vainqueur de la Ligue des Champions. Si Hugo Barthélémy a vu juste en choisissant le Real Madrid, ses camarades ont été quittes pour réaliser le gage qu'ils s'étaient eux-mêmes fixés.

Ainsi, Edhie s'est teint les cheveux en blond, Lucas s'est carrément rasé la tête. Et Valentin Marco a promis de relier Yssingeaux et Saint-Etienne à la seule force de ses jambes.

Depuis août, ce footballeur licencié au Pertuis qui n'avait jamais couru plus de 20 km, se prépare pour ce trail de 48 km. Il devait ainsi emprunter l'ancienne RN88 et réaliser des étapes à Saint-Maurice-de-Lignon, Monistrol-sur-Loire, Pont-Salomon, Firminy et la place Bellevue. De cette place, ses amis devaient l'accompagner pour le dernier tronçon en ville jusqu'à la place de l'Hôtel de ville.

A raison d'une moyenne de 10 km/h, il espérait boucler ce pari en 6 heures.

Dernière modification le samedi, 19 octobre 2019 09:52
Connectez-vous pour commenter